Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Pas de grippe pour Noël !

lundi 28 décembre 2015 à 15:14 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

Elle ne vous manque pas, vous n'avez peut-être même pas remarqué son absence ? La grippe se fait discrète cette année. L'Institut de veille sanitaire évoque un tiers de cas en moins sur l'ensemble de la France par rapport à l'an dernier. Beaucoup de médecins tourangeaux n'en ont pas encore vu.

Pas de grippe ... pour l'instant !
Pas de grippe ... pour l'instant ! © Maxppp

Il fait doux en ce moment, une dizaine de degrés en moyenne sur l'ensemble de la France, ce qui limite la propagation du virus de la grippe. L'Institut de veille sanitaire évoque un tiers de cas en moins sur l'ensemble de la France par rapport à l'an dernier. Mais le revers de la médaille, c'est que les infections respiratoires, elles, sont plus nombreuses. Les bronchiolites, chez les enfants, les bronchites chez les adultes , les médecins en traitent des dizaines par jour. Là encore pour trouver une explication il suffit de regarder du côte du temps : il fait doux mais légèrement humide ce qui favorise les transmissions. Et puis selon les spécialistes, lorsque le chat n'est pas là, les souris dansent : c'est à dire que l'absence de la grippe permet à d'autres virus de faire leur place, tout simplement.

Alors attention tout de même préviennent les médecins : ça ne veut surtout pas dire qu'il n'y aura pas d'épidémie de grippe dans les semaines qui viennent. Certaines années, le virus s'installe en février voire début mars.