Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Pas facile de convaincre les étudiants d'arrêter de fumer

samedi 11 novembre 2017 à 5:38 Par Yann Lastennet, France Bleu Maine

A l'occasion du mois sans tabac, des kits pour stopper la cigarette sont distribués aux étudiants de l'université du Maine. Ils sont 30 % à fumer mais la plupart ne comptent pas s'arrêter de si tôt.

Marion Guittet du centre de santé de l'université, explique aux fumeurs que s'ils arrivent à stopper la cigarette pendant un mois, ils ont 5 fois plus de chances d'arrêter de fumer complètement
Marion Guittet du centre de santé de l'université, explique aux fumeurs que s'ils arrivent à stopper la cigarette pendant un mois, ils ont 5 fois plus de chances d'arrêter de fumer complètement © Radio France - Yann Lastennet

Le Mans, France

La cigarette, on le sait est dangereuse pour la santé. Chaque année en France, 78 000 personnes sont victimes de maladies liées au tabac. Mais pas facile d'arrêter de fumer quand on est accro. A l'occasion du mois sans tabac, l'université du Maine propose à ses étudiants des kits pour tenter de stopper la cigarette. Des petits fascicules avec des conseils stopper la clope, jour par jour pendant un mois. Marion Guittet travaille au centre de santé de l'université. Pour elle, cette opération est un bon moyen de sensibiliser les jeunes aux dangers de la cigarette même si cela ne les fera pas forcément arrêter de fumer. " Pour l'instant, on a pas encore rencontré de personnes qui ont arrêtées dans le cadre du mois sans tabac, mais beaucoup tentent de le faire. Est-ce qu'ils arrêteront complètement à l'issue, on verra, mais selon les statistiques, on a 5 fois plus de chance de réussir quand on tient un mois sans fumer".

Marion Guittet travaille au centre de santé de l'université. Elle distribue des kits "mois sans tabac" aux étudiants de l'université

30% des étudiants de l'université du Mans sont des fumeurs

30 % des étudiants de l'université du Maine fument et il y a désormais quasiment autant de fumeuses que de fumeurs.Ils voient plutôt d'un bon oeil cette opération même s'ils estiment que cela ne les incitera peut être pas à arrêter.

Les étudiants sont plutôt dubitatifs sur l'efficacité de cette opération

Le prix du paquet de cigarette va augmenter de 30 centimes en moyenne à partir de lundi (après 4 années de stabilité). A terme, le prix du paquet de tabac doit augmenter six fois d'ici à la fin 2020 pour atteindre 10 euros selon la ministre de la Santé Agnès Buzyn.