Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Pass sanitaire : "Vous leur imposez de devenir des contrôleurs de santé " déplore le député Yannick Favennec

Par

Le député UDI de la Mayenne, Yannick Favennec, s'oppose à l'extension du pass sanitaire à de nombreuses activités du quotidien. Une mesure difficilement applicable pour les professionnels et les gérants de lieux accueillant du public, comme les restaurants et les cafés, explique le parlementaire.

Le député UDI de la Mayenne Yannick Favennec Le député UDI de la Mayenne Yannick Favennec
Le député UDI de la Mayenne Yannick Favennec © Maxppp - Vincent Isore

Encore 900 amendements, des oppositions qui ne lâchent rien, une majorité traversée de questionnements : l'Assemblée nationale reprend ce jeudi le projet de loi étendant le pass sanitaire, après des premiers échanges souvent électriques jusque tard mercredi. 

Publicité
Logo France Bleu

"Vous les contraignez à restreindre, en votre nom, les libertés des Français", Yannick Favennec à l'Assemblée Nationale

"Qu'on avance, de grâce", a plaidé à plusieurs reprises le ministre de la Santé Olivier Véran, alors que le projet de loi nécessite une adoption express d'ici la fin du week-end face à la pression du variant Delta du Covid-19.

Le texte, débattu par le Parlement traduit les annonces du 12 juillet d'Emmanuel Macron, de l'obligation vaccinale pour les soignants au pass sanitaire pour l'accès aux cafés, restaurants et trains à partir de début août.

Le député UDI de la Mayenne, Yannick Favennec, s'oppose à l'extension du pass sanitaire à certaines activités du quotidien. Les patrons de cafés, de restaurants, de lieux de culture ou de loisirs ne doivent pas avoir le mauvais rôlea-t-il plaidé à l'Assemblée Nationale, en s'adressant au gouvernement: "des mesures difficiles à mettre en oeuvre, difficiles à faire accepter. Avoir un commerce, faire vivre un lieu de culture ou tout espace accueillant du public est un véritable sacerdoce. Aujourd'hui, vous leur demandez de devenir des contrôleurs de la santé de leurs clients. Vous leur imposez d'entrée de force dans la vie de leurs clients. Cette légitimité n'est pas la leur, c'est celle de l'Etat. Vous faites un pas de plus vers la division". 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu