Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le maire de Dunkerque demande "une dernière chance" avant un reconfinement

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Patrice Vergriete, à la suite d'un entretien avec le premier ministre Jean Castex, veut éviter un reconfinement de ce territoire fortement touché par le coronavirus, avec plus de 900 cas pour 100 000 habitants.

Le maire de Dunkerque prône le "zéro rassemblement" et le respect strict du télétravail
Le maire de Dunkerque prône le "zéro rassemblement" et le respect strict du télétravail © Maxppp - Vincent Isore

"Nous voulons donner une dernière chance à la population de ne pas être confinée", a déclaré Patrice Vergriete, maire de Dunkerque et président de la communauté urbaine, au cours d'un point presse tenu ce mardi midi. Un plus tôt dans la matinée, il s'était entretenu avec le premier ministre Jean Castex, alors que dans le Dunkerquois, le taux d'incidence a atteint hier les 900 cas pour 100 000 habitants. Une augmentation d'environ 200 cas depuis la fin de semaine dernière, alors que le variant anglais représente désormais plus de 70% des contaminations dans certains laboratoires. Les hôpitaux du Dunkerquois sont également saturés, avec de nombreux transferts de patients vers des hôpitaux extérieurs à la zone.

Jean Castex a annoncé que des "mesures supplémentaires de freinage de l'épidémie" seraient mises en place à Dunkerque, suite à une concertation avec les élus. Patrice Vergriete propose que la "riposte" s'organise autour du slogan "zéro rassemblement, zéro regroupement jusqu'au 15 mars". Le respect maximal du télétravail et l'absence de regroupements des enfants et des jeunes sont visés, pour éviter des mesures de confinement.

Patrice Vergriete et les élus de la communauté urbaine demandent également la poursuite de la campagne exceptionnelle de dépistage qui devait s’achever ce soir. Une hausse des vaccinations est également demandée.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, doit se rendre à Dunkerque demain dans la journée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess