Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Patrimoine : le trésor archéologique de Lorraine trouve refuge à Metz

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le nouveau Centre de Conservation et d'Étude de Lorraine (CCEL) a été inauguré, le jeudi 14 juin, sur l'Actipôle de Metz-Borny. Il abrite les découvertes des fouilles archéologiques menées dans notre région. C'est ouvert au public, ce week-end, à l'occasion des journées de l'archéologie.

Une ancienne statue de la cathédrale Saint Etienne de Metz stockée au CCEL
Une ancienne statue de la cathédrale Saint Etienne de Metz stockée au CCEL © Radio France - Thomas Jeangeorge

" C'est une sorte de coffre-fort qui contient un immense trésor ". Ce sont les mots de l'architecte Bernard Desmoulin qui a imaginé et dessiné le tout nouveau Centre de Conservation et d’Étude de Lorraine (CCEL). D'une superficie de 4450 m2, ce bâtiment a été construit sur l'Actipôle de Metz-Borny, juste à côté de la Maison de l'Archéologie du Patrimoine, qui dépend de Metz Métropole. Il abrite l'ensemble du mobilier archéologique découvert dans notre région.

17km de rayonnages

Ce nouveau bâtiment a été entièrement payé par le Ministère de la Culture qui a déboursé 7,5 millions d'euros. Il remplace l'ancien dépôt archéologique régional de Scy - Chazelles  qui était arrivé à saturation et qui devait devenu obsolète. 

Plus de 70% du nouveau bâtiment est dédié à la conservation du mobilier archéologique. Il y a notamment 4 salles un peu particulières avec un système qui maintient une température et un taux d'humidité constant, pour faciliter la conservation d'objets sensibles, comme le tissus ou le bois. 

Mis bout à bout, l'ensemble des rayonnages du tout nouveau CCEL, s'étendrait sur 17 km.  

Ces casiers contiennent des ossements humains
Ces casiers contiennent des ossements humains © Radio France - Thomas Jeangeorge

De vieilles pierres aux ossements humains

Le CCEL abrite déjà plus d'un million d'objets issus des fouilles archéologiques menées en Lorraine depuis la fin des années 80. On y trouve tout : de très vieilles pierres, du tissus, du bois, de vieux outils, de la faune, et des ossements. Le squelette le plus ancien entreposé dans ce centre, remonte à la période du néolithique ancien, soit aux alentours de 5500 avant J.C. 

Le nouveau CCEL devrait arriver à saturation d'ici 2040. Outre la conservation, son autre objectif est de nature universitaire : les étudiants et les chercheurs peuvent se rendre sur place pour étudier ce mobilier archéologique. Une partie de ce mobilier pourra aussi être prêtée à des musées, dont celui de la Cour d'Or à Metz. 

De très vieilles pierres remontant à la période gallo-romaine
De très vieilles pierres remontant à la période gallo-romaine © Radio France - thomas Jeangeorge

Le CCEL est ouvert exceptionnel au public, ce samedi et ce dimanche à l'occasion des journées nationales de l'archéologie (10-17heures)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu