Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange

Pau : la manif hebdomadaire des fonctionnaires de l'hôpital

-
Par , France Bleu Béarn

Le personnel de l'hôpital de Pau, et tous ceux qui le veulent sont invités à manifester devant l'établissement tous les mardi pendant que se tient le Ségur de la Santé, pour ne pas rater le tournant "du monde d'après".

Une centaine de personne s'est rassemblée sur le rond point devant l'hôpital de Pau
Une centaine de personne s'est rassemblée sur le rond point devant l'hôpital de Pau © Radio France - Daniel, Corsand

Désormais, devant l'hôpital de Pau, c'est manif tous les mardi. 150 personnes se sont rassemblées sur le rond-point devant l’hôpital Francois Mitterrand ce mardi, et il en sera ainsi tous les mardi pendant que se tient "le Ségur de la santé" à Paris d’après crise du Covid. 

A Pau, c'est la CGT qui mène le bal. Pour Cathy Lepauvre, secrétaire CGT de l’hôpital de Pau, à l’initiative de ce rassemblement, c’est le moment d’obtenir quelque chose : "Ça fait plus de vingt ans qu'on réclame ce qu'on réclame aujourd'hui. La crise fait que c'est aujourd'hui le moment puisque le gouvernement semble à l'écoute. On a perdu une quarantaine de postes en 2015, _mais même ces 40 postes ne suffiront pas"_.

Les usagers à la rescousse

La CGT a appelle donc le personnel de l’hôpital à se rassembler tous les mardi, et aussi (et peut être surtout) les usagers. Ce mardi ils étaient très peu. A part cinq gilets jaunes dont Brigitte : "Je suis très déçue. C'est facile d'applaudir sur les balcons, de dire nous applaudissons nos héros. Quand il faut les soutenir il n'y a plus personne. C'est une honte. Il devraient être ici, devant l'hôpital de Pau".

Les membres du Collectif Inter Hôpitaux de Pau
Les membres du Collectif Inter Hôpitaux de Pau © Radio France - Daniel Corsand

Un nouveau venu dans le paysage revendicatif

Une heure plus tôt le CIH de Pau a appelé à un rassemblement devant l'entrée de l’hôpital. Le CIH c'est le Collectif Inter Hôpitaux. Ce mouvement est né l'automne dernier après la grogne des urgences. Le CIH se veut apolitique et hors syndicats. Ils étaient une quinzaine ce mardi, et ils sont venus grossir le rassemblement de la CGT un peu plus tard. Le CIH demande principalement la revalorisation de 450€ brut des plus bas salaire, un moratoire sur la suppression des lits et une nouvelle gouvernance des hôpitaux, moins administrative et plus médicale. 

La crise a montré que quand on écoute les gens du terrain ça fonctionne. La gouvernance doit être repensée - la représentante du CIH à Pau

Florence Pinsard, représentante locale du CIH

Choix de la station

À venir dansDanssecondess