Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : les visites interdites à l'hôpital de Pau

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

À partir de ce vendredi, premier jour du reconfinement, l’hôpital de Pau sera fermé aux visites, sauf dans certaines situations.

Les visites sont interdites à l'hôpital de Pau.
Les visites sont interdites à l'hôpital de Pau. © Radio France - France Bleu Béarn Bigorre

À la suite des mesures de confinement annoncées, l’hôpital de Pau sera fermé aux visites. Face à la forte progression du virus dans le territoire et dans la logique du confinement, le Centre Hospitalier de Pau a revu sa politique d’accueil des visiteurs, en interdisant toutes visites au sein de ses établissements et services, à partir de ce vendredi. 

Quelques exceptions : 

  • La maternité : seul le deuxième parent est autorisé en salle d’accouchement et en visite de 14h00 à 18h00 durant le séjour dans le service, sous réserve d’un strict respect des règles d’hygiène et d’un confinement au domicile. Les visites de la fratrie et des proches sont interdites.
  • La pédiatrie et la néonatalogie : un parent par jour, en alternance est autorisé. Le parent devra rester confiné dans la chambre pendant la durée de sa présence afin de limiter au maximum ses allées et venues dans l’hôpital. Les visites de la fratrie et des proches sont interdites.
  • L’Unité de Soins Longue Durée (Centre Jean Vignalou) : des visites encadrées seront possibles prochainement sur rendez-vous préalable obligatoire. Les familles concernées seront directement informées de leur mise en place.

Pour les consultations toujours programmées : seules les personnes ayant des rendez-vous prévus d’hospitalisation ou de consultation qui n’ont pas été déprogrammés peuvent continuer à accéder aux services en respectant les gestes barrières simples. Un seul accompagnant, non suspect ou confirmé Covid-19, sera autorisé dans la mesure où le patient concerné est dépendant physiquement, vulnérable ou mineur. Dans le cadre du suivi de grossesse, le deuxième parent sera autorisé à accompagner la maman.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess