Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Pays Basque : le SAMU de Bayonne active l'application Sauv life

jeudi 17 mai 2018 à 20:28 Par Jacques Pons, France Bleu Pays Basque

C'est une petite révolution, en tout cas, une évolution certaine. Après Lille, Lyon et Paris, l'application téléphonique Sauv life est activée au Pays Basque. Un outil important pour les services d'urgence du centre hospitalier de la côte basque à Bayonne.

© Radio France - Jacques Pons

Pays Basque, France

L'application Sauv life est gratuite. Accessible aussi bien pour les appareils fonctionnant avec Androïd qu'IOS. Cette application est un outil pour les urgentistes. Elle fait appel à des citoyens volontaires.

  - Aucun(e)
-

En cas d'alerte, elle permet à l'assistant de régulation du SAMU et au médecin régulateur du SAMU d'alerter les volontaires les plus proches du lieu où une personne vient d'être victime d'un arrêt cardiaque. Une fois alertés les citoyens volontaires sauront s'ils doivent le plus vite possible trouver un défibrillateur et / ou se rendre à l'endroit où la personne se trouve en détresse.

5% des victimes d'un arrêt cardiaque ont une chance de survivre !

L’intérêt du système est d'arriver avant les secours, de procéder à un massage cardiaque. La pratique accroît considérablement les chances de survie de la victime. En règle générale, les chances de survie diminuent de 10% à chaque minute sans massage. Les chiffres nationaux sont terribles. 50 000 personnes victimes d'un arrêt cardiaque en France chaque année. Seulement 5 % d'entre elles survivront !

Avec un massage cardiaque les chances de survie sont triplées

Le massage cardiaque donne une chance à un malade. Selon Lionel Lamhaut, président de l'association Sauv life, "si une intervention (un massage cardiaque) est appliquée dans les 3 minutes après l'arrêt alors les chances de survie remontent à 74% !" Or, le délai moyen d'une intervention des secours est de 13 minutes. D’où l’intérêt de Sauv life qui accélère la possibilité d'un massage cardiaque. 

"En cas de soucis", affirme le docteur Tarak Mokni, patron du service des urgences de Bayonne, "il faut reconnaître le problème, pratiquer un massage cardiaque et appeler les secours". Pas forcement besoin d'avoir un diplôme de secourisme. Le SAMU vous assistera par téléphone avant l'arrivée des volontaires de Sauv life (celui en charge de masser et celui en charge de trouver un défibrillateur). 

  - Aucun(e)
-