Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Pays basque : un nouveau plan pour lutter contre les déserts médicaux

mardi 3 avril 2018 à 5:40 Par Nathalie Bagdassarian, France Bleu Pays Basque

L'ARS (l'Agence Régionale de santé) vient de publier son nouveau Plan Régional de Santé en Nouvelle Aquitaine. Les mesures pour lutter notamment contre les "déserts médicaux" y sont détaillées jusqu'en 2028. Hasparren rejoint les zones dites "fragiles" mais Iholdy-Oztibarre est rayé de la carte.

Inaugurée en 2015, la Maison de Santé de St Etienne-de-Baïgorry accueille aujourd'hui une 20aine de professionnels de santé
Inaugurée en 2015, la Maison de Santé de St Etienne-de-Baïgorry accueille aujourd'hui une 20aine de professionnels de santé © Radio France - Nathalie Bagdassarian

Pays Basque, France

L'Agence Régionale de Santé vient de sortir son nouveau PRS (Plan Régional de Santé).

Il va nécessiter des explications. Les élus ont découvert certaines surprises en ouvrant le document de plus de 300 pages. Le maire d'Ilholdy et vice-président de la CAPB (Communauté d'agglomération Pays Basque) chargé de l'Action Sociale voit tout le périmètre de l'ancienne communauté de communes Iholdy-Oztibarre disparaître de la carte des zones dites "fragiles".  Un classement qui permet de bénéficier d'aides de l'Etat afin de lutter contre la désertification médicale.

Les jeunes médecins préfèrent s'installer sur la Côte

En revanche, cette nouvelle carte des zones "fragiles" inclut désormais le bassin de vie d'Hasparren  qui rejoint ainsi la vallée de Baigorri, Saint Jean-Pied-de-Port, une partie de la Soule (de Mauléon à Tardets en passant par Barcus) et Amikuze (Saint Palais). Le nombre de médecins ne cesse d'y chuter malgré les efforts des élus. La situation sur la Côte pourrait laisser croire le contraire . De Bayonne à Hendaye , la densité moyenne de médecins généralistes avoisine celle des Pyrénées-Atlantiques :  153 médecins pour 100 000 habitants. Un ratio largement supérieur à la moyenne nationale (103 pour 100 000). Or, à l'intérieur du Pays Basque, la situation est toute autre. En Oztibarre , il tombe à 66 pour 100 000 habitants, sur les bassins de vie de Saint-Jean-Pied- de Port et de Mauléon, il est encore plus bas 55 pour 100 000 habitants .(chiffres de l'Ordre national des médecins)

Les élus redoublent d'efforts pour attirer de jeunes médecins

Les efforts des élus entamés il y a maintenant 10 ans pour enrayer le départ à la retraite des médecins généralistes commencent à peine à porter leurs fruits. Les médecins en exercice aujourd'hui dans le département ont plus de 53 ans contre 51 ans au niveau national ( cf Schéma Départemental de l’amélioration de l’accessibilité des services au public (SDAASP) ) .   

Un médecin généraliste sur 4 à l'intérieur a plus de 65 ans. Certains exercent  même à plus de 70 ans faute de successeur. Les jeunes médecins refusent d'enchaîner des journées sans fin et des semaines sans week-end.

C'est fini le "médecin de famille" disponible 24h/24h - Annick Trounday, élue départementale

" Offrir un travail au conjoint-e et un hébergement aux jeunes médecins stagiaires sont des solutions pour les inciter à rester"-Annick Trounday, Conseillère départementale

Une des solutions pour enrayer la disparition des médecins généralistes en milieu rural réside dans la construction de MSD (Maison de Santé Pluridisciplinaire). Des projets qui doivent être validés par l'ARS afin de bénéficier d'aides à la construction et apporter des avantages financiers aux jeunes médecins qui acceptent de s'y installer. Exemple à Saint Etienne-de-Baigorry. 

"A Baigorri, les rendez-vous sont plus rapides qu'à Paris"-Jessica

La nouvelle carte des zones fragiles de l'ARS 

L'Ostibarre disparaît des zones fragiles dans le nouveau Plan Régional de Santé de l'ARS (Agence Régionale de Santé) - Aucun(e)
L'Ostibarre disparaît des zones fragiles dans le nouveau Plan Régional de Santé de l'ARS (Agence Régionale de Santé) -