Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus et pénurie de masques : les élus des Alpes-Maritimes se mobilisent

Par

Les soignants et tous les professionnels en première ligne dans cette crise du coronavirus manquent de masques. Les livraisons arrivent au compte-goutte. Les élus des Alpes-Maritimes ont décidé de se mobiliser en attendant une dotation nationale.

Masque chirurgical de protection pour lutter contre la propagation du coronavirus (Covid-19), 17 mars 2020. Masque chirurgical de protection pour lutter contre la propagation du coronavirus (Covid-19), 17 mars 2020.
Masque chirurgical de protection pour lutter contre la propagation du coronavirus (Covid-19), 17 mars 2020. © Radio France - Florence Gotschaux

Les masques, l'un des nerfs de la guerre contre le Covid-19. Selon le ministre de la santé Olivier Véran, les soignants ont besoin de 40 millions de masques par semaine. D'autres professions comme les caissiers, éboueurs, policiers ou gendarmes ont également besoin de ces protections. L'État a commandé plus d'un milliard de masques à plusieurs pays dont la Chine. Les premières livraisons arrivent petit à petit. 

Publicité
Logo France Bleu

Les élus locaux s'organisent depuis déjà plusieurs semaines

Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes fournit30.000 masques chirurgicaux aux policiers nationaux et gendarmes du département. Le syndicat Alliance police nationale des Alpes-Maritimes menaçait de suspendre les contrôles des attestations de sortie.

La ville d'Antibes distribue près de 30.000 masques aux soignants, dont 27.000 de type FFP2. La Protection civile organise des distributions de 9h à 12h et de 14h à 16h aux Espaces du Fort Carré. 

Le maire de Cagnes-sur-Mer attend une livraison de 8.000 masques. 

À Cannes, le stock de 10.000 masques FFP2 a été écoulé. Ils ont été distribués aux professionnels de santé, aux agents municipaux. La commune a également acheté des sur-blouses et des charlottes. Le maire David Lisnard dénonce "la carence de l'État". 

La ville de Nice a ouvert un "drive-masque" au Palais des Expositions. "Pour être en mesure de distribuer 50.000 à 60.000 masques par semaine au personnel soignant niçois (médecins libéraux, infirmières, kinés, dentistes, etc.), aux associations caritatives niçoises œuvrant sur le terrain et à certains prestataires privés niçois dont l’action concourt à l’accompagnement des publics fragiles comme, les services d’aide à domicile par exemple. Les stocks permettant ce nouveau service seront réapprovisionnés régulièrement", précise la municipalité. 

Si vous faites partie de l'une de ces professions, vous pouvez adresser votre demande à l'adresse mail suivante : masquesmnca@nicecotedazur.org

La ville de Nice a distribué 105.000 masques depuis le début de la crise du coronavirus aux professionnels de santé. La municipalité a également équipé ses agents (policiers municipaux, agent de la propreté, conducteurs de bus). De nouvelles commandes vont être livrées cette semaine : 20.000 de type FFP2 et 50.000 chirurgicaux. "Nous envisageons de distribuer jusqu'à deux millions de masques d'ici la fin de la crise", indique le maire Christian Estrosi. 

À l'échelle régionale, quatre millions de masques ont été commandés, indique Renaud Muselier, le président de la Région Provence Alpes-Côte d'Azur. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu