Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L’Ehpad de Sillingy obligé de fermer plusieurs lits en raison d'une pénurie de personnel

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

L’Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Sillingy n’arrive pas à recruter. Face à ce manque de personnel, la direction a été contrainte de fermer quatre lits.

Recheche aide-soigant ! Confronté à des problèmes de recrutement, l'Ehpad de Sillingy (Haute-Savoie) a dû fermer quatre lits.
Recheche aide-soigant ! Confronté à des problèmes de recrutement, l'Ehpad de Sillingy (Haute-Savoie) a dû fermer quatre lits. © Radio France - Richard Vivion

Au premier étage de l’Ehpad du Bosquet de la Mandallaz à Sillingy, Virginie Pommier pousse la porte d’une chambre. "Elle est vide depuis une semaine", explique la responsable de la vie sociale. Et ce n’est pas la seule. Sur les 80 chambres de cet établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, quatre sont actuellement inoccupées. "Nous manquons de personnel, poursuit la jeune femme. Nous avons donc préféré geler l’arrivée de nouveaux résidents." Une situation d’autant plus ubuesque que les demandes affluent. "J’ai une vingtaine de dossiers sur mon bureau mais sans assez personnel pour pouvoir s’occuper correctement de tout le monde, ce n’est pas la peine." 

Six postes vacants 

REPORTAGE - Recheche aides-soigants ! Confronté à des problèmes de recrutement, l'Ehpad de Sillingy (Haute-Savoie) a dû fermer quatre lits.

Depuis le mois de janvier, l’Ehpad de Sillingy recherche des salariés. "Nous avons six postes en CDI vacants", lâche désespérément le directeur de l’établissement. Eric Lacoudre recherche essentiellement des aides-soignants. Mission impossible. Et pourtant, toutes les pistes ont été essayées. L’avis de recherche s’affiche même régulièrement sur la grille d’entrée de l’Ehpad et sur le guichet de l’accueil. 

Problème national 

Cette pénurie de personnel ne concerne pas uniquement l’Ehpad de Sillingy. "Le problème est national, précise Eric Lacoudre. En France, l’accueil des personnes âgées dépendantes est très compliqué et en Haute-Savoie, la crise est encore plus forte." La faute notamment à la cherté de la vie dans le département et à sa proximité avec la Suisse. "Depuis une quinzaine d’années, le nombre des personnes âgées dépendantes a fortement augmenté en France mais pas celui du personnel soignant." Il faut donc former plus de jeunes diplômés estime le directeur de l’Ehpad de Sillingy qui est également délégué départemental de l’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA). 

La question des salaires sera également à revoir. "L’Etat finance le personnel soignant des établissements, il doit revaloriser les salaires et proposer des métiers avec des vraies carrières."  Si ce n’est pas le cas ? "Je vois l’avenir avec énormément d’inquiétude", assure Eric Lacoudre. "Et pourtant ces métiers au service des personnes âgées ont beaucoup de sens." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu