Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pénurie de vaccins contre le Covid-19 : le pays royannais annonce à son tour des déprogrammations

-
Par , France Bleu La Rochelle

C'est une nouvelle illustration des difficultés d'approvisionnement en vaccin contre le covid-19 : l'agglo de Royan annonce à son tour des déprogrammations massives. L'idée est de réserver les doses pour les deuxièmes injections.

Vaccination anti-Covid
Vaccination anti-Covid © Radio France - Corinne FUGLER

Face aux difficultés d'approvisionnement en vaccins contre le covid-19, l'agglomération Royan-Atlantique (Charente-Maritime) annonce à son tour des déprogrammations massives de rendez-vous, dans ses deux centres de vaccination, à l'hôpital de Royan et à la clinique Pasteur. C'est ce que fait savoir l'agglo dans un communiqué ce vendredi après-midi.

L'idée est de réserver les 700 doses hebdomadaires réservées à Royan pour les deux prochaines semaines, afin de procéder à l'injection des deuxièmes doses, pour les patients qui ont déjà été vaccinés une première fois.

Chaque patient déjà vacciné doit avoir sa deuxième dose

Tous les rendez-vous pris pour une première vaccination la semaine prochaine sont donc déprogrammés. Les patients concernés seront informés individuellement. Cette semaine sera réservée à ceux qui ont déjà été vaccinés une première fois, pour respecter le délai de trois à quatre semaines entre deux injections. Les autorités assurent avoir assez de doses pour cela.

Si vous souhaitez être vacciné pour la première fois dans ce secteur, il faudra prendre rendez-vous pour la semaine du 1er mars. La réouverture des inscriptions sera communiquée ultérieurement. Dans l'attente, le centre d'appel et la plateforme Doctolib sont mis en sommeil.

Dans le pays royannais, 2.500 personnes ont déjà bénéficié d'une première injection, depuis début janvier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess