Santé – Sciences

Trois minutes à moins 120 degrés pour se régénérer

Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon samedi 4 juin 2016 à 16:09

Cryosud66 à Perpignan. Trois minutes à moins 120 degrès
Cryosud66 à Perpignan. Trois minutes à moins 120 degrès © Radio France - Cyrille Manière

Un nouveau centre de cryothérapie vient d'ouvrir à Perpignan : cryosud66. En trois minutes, vous voilà enfermés dans un frigo géant à moins 120 degrés et ça régénère. La cryothérapie n'est pas encore remboursée mais ses bienfaits sont multiples.

En bon sportif de haut niveau, Yohan Vivalda, joueur à l'USAP, a eu recours à maintes reprises à la cryothérapie et de plus en plus elle tend à se démocratiser. Face à l'entrée du stade Gilbert-Brutus, il a ouvert cryosud66. Un local abrite cette imposante machine qui vous frigorifie en trois minutes.

Reportage France Bleu Roussillon sur la cryothérapie

La première étape est de remplir un questionnaire court et simple. La cryothérapie est interdite aux personnes qui ont un antécédent cardio vasculaire, qui ont un pace-maker ou un traitement de fond pour l'asthme. Si le moindre doute existe, un avis devra être demandé au médecin avant de tenter l'expérience.

La deuxième étape, pendant que la machine baisse en température, il faut se mettre en tenue. La personne rentre en sous-vêtements dans la machine mais après avoir protégé les extrémités du corps : des gants pour les mains, des chaussettes pour les pieds. Un peignoir est fourni sur place.

Une fois la température fixée à moins 120 degrés, c'est parti ! La première sensation est bien souvent la même, le froid s'empare des chevilles et remonte le long du corps. Rien de douloureux, juste une sensation étrange. Le grand froid fait notamment resserrer toutes les veines et tout le sang remonte vers les organes vitaux. Le tout dure trois minutes.

France Bleu Roussillon a testé pour vous ! - Radio France
France Bleu Roussillon a testé pour vous ! © Radio France - Cyrille Manière

Michaël est venu tester le grand froid pour faire face à des douleurs récurrentes à l'épaule : "j'essaye de faire guérir avant l'opération, j'aimerais déjà ne plus avoir mal. C'est plutôt agréable quand on est dedans, ça picote un peu les jambes mais quand on sort ça fait du bien, on se sent bien."

Une fois que tout s'arrête, la première sensation est très agréable avec un sentiment de légèreté au niveau des jambes. Pour profiter des bienfaits de la cryothérapie, plusieurs séances peuvent s'avérer nécessaires et malheureusement si tout le monde s'accorde à reconnaître les effets positifs, elle n'est pas encore remboursée : "certaines mutuelles commencent à prendre quelques séances en charge. En France, on est toujours un peu les derniers à se lancer dans les nouvelles méthodes. Il faut que ça fasse son bonhomme de chemin, ça commence à arriver en France, on doit être une quarantaine de centres et ça commence à se démocratiser".

Les bienfaits de la cryothérapie

Il est vrai qu'à la base, la cryothérapie est très utilisée par les sportifs. Le premier centre dans le pays avait été ouvert à l'INSEP (institut National du Sport, de l'expertise et de la performance). Avant les matchs et surtout après les matchs, les sportifs tirent les bénéfices de ces machines et s'enferment eux à moins 140 degrés. Le froid sec permet d'éliminer les coups et favorisent une récupération plus rapide.

Désormais, la cryothéapie peut être conseillée par les médecins ou les kynés. Les effets peuvent notamment être significatifs sur plusieurs maux, maladies et douleurs (voir photo).

Les bienfaits de la cryothérapie - Aucun(e)
Les bienfaits de la cryothérapie - capture d'écran facebook cryosud66
  • A cryosud66 (consulter la page facebook), chez Yohan Vivalda, la séance est facturée 40 euros ou 30 euros si les séances sont multipliées. Il faut prendre rendez-vous pour les séances (7 jours sur 7) au 06 33 42 84 05. Cryosud66 est situé au 15, avenue de l'aérodrome à perpignan, pile face à l'entrée du stade Gilbert-Brutus.