Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Peut-être la dernière chance avant un reconfinement" : le nouvel appel à la vigilance de la ville d'Amiens

-
Par , France Bleu Picardie

Le conseil scientifique local de la ville d'Amiens fait plusieurs propositions pour tenter d'endiguer la propagation du virus, à la hausse dans le territoire. Un arrêté d'interdiction des rassemblements à plus de six personnes sur la voie publique est à l'étude.

La rue des trois cailloux à Amiens, l'artère commerçante du centre-ville
La rue des trois cailloux à Amiens, l'artère commerçante du centre-ville © Radio France - Marcellin Robine

Alors que le Premier Ministre, Jean Castex s'exprime ce jeudi soir sur la situation sanitaire en France et particulièrement dans les vingt départements placés en vigilance renforcée, la ville d'Amiens formule plusieurs propositions pour renforcer la surveillance tout en évitant un reconfinement le week end comme c'est le cas à Dunkerque et Nice et comme c'est envisagé chez nos voisins du Pas de Calais.

Un taux d'incidence en hausse

Sur le territoire Amiénois, le taux d'incidence est de 311 cas positifs au coronavirus pour 100 000 habitants", détaille Maxime Gignon, épidémiologiste au CHU d'Amiens et membre du conseil scientifique local. Sur la semaine passée, 560 nouvelles personnes ont été contaminées dans la Métropole. Ce même taux d'incidence était de 271 la semaine précédente. "Le taux d'occupation est également fort, il a dépassé les 100% dans les Hauts-de-France et est à plus de 90% au CHU d'Amiens", précise encore Maxime Gignon. Le variant britanique reste minoritaire dans le département de la Somme, il représente environ 20% des cas. 

Autant de données qui inquiètent et qui pousse la ville à proposer des mesures pour endiguer cette progression du virus. "Nous lançons un appel de prudence à tous", explique Bruno Bienaimé, adjoint au maire en charge de l'environnement et de la santé. "Il faut faire en sorte qu'on ne se retrouve pas confinés de nouveau." Sur la base des discussions avec le conseil scientifique, plusieurs propositions sont donc fâites. 

Interdire les rassemblements à plus de six

"Parmi les choses que la ville d'Amiens peut mettre en place il y a les dépistages qui pourraient se dérouler à des endroits stratégiques dans la ville, comme à la gare où rue des Trois Cailloux." La ville d'Amiens réclame aussi à l'Etat plus de doses de vaccins anti-covid. "Il y a aussi la possibilité de signer un arrêté pour interdire les rassemblements à plus de six personnes sur la voie publique et dans les parcs. Si l'arrêté est préfectoral, nous aurons plus de moyens de contrôle, si il reste municipal nos équipes seront sur le terrain", promet Bruno Bienaimé. 

Parmi les autres mesures mises en avant par l'élu ce jeudi, il y a aussi l'installation d'indicateur de la qualité de l'air dans les 53 cantines. "C'est un testeur de CO2, il va analyser l'air. Ce n'est pas tant ce niveau qui est intéressant mais le confinement de l'air dans une pièce qui peut être mis en parralèle avec le taux de charge virale qu'on ne sait pas mesurer", explique Patrick Kerros responsable du service de santé publique et animateur du conseil scientifique amiénois. "Il y a une gradation de vert à rouge. Dès qu'on rentre dans le rouge il faut ouvrir les fenêtres. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess