Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : "Nous devons faire comme les Chinois ont fait" selon Philippe Klein, médecin messin basé à Wuhan

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Basé à Wuhan, où il vit, le médecin mosellan Philippe Klein a vécu au plus près la naissance de l'épidémie de coronavirus qui touche désormais le monde entier. Il estime que pour enrayer la propagation en France, il faut s'inspirer des méthodes chinoises qui, selon lui, ont maîtrisé le virus.

Philippe Klein vit a Wuhan, épicentre de l'épidémie de Covid-19.
Philippe Klein vit a Wuhan, épicentre de l'épidémie de Covid-19.

"Nous devons faire comme les Chinois ont fait." Le message est clair et sans appel. Selon Philippe Klein, médecin messin basé à Wuhan, point de départ de l'épidémie, si la France veut stopper la propagation infernale du Covid-19, elle va devoir utiliser les mêmes méthodes qu'en Chine. "L'épidémie est terminée ici. Depuis trois jours, il n'y a plus de nouveau cas autochtone, c'est-à-dire, des cas détectés en Chine. Les nouveaux cas sont venus de l'étranger", explique-t-il. Constat partagé par les autorités sanitaires chinoises à l'issue d'un confinement strict de plus de 60 jours. Le pays dénombre au total plus de 3.000 décès et 81.000 cas depuis l'apparition du virus il y a trois mois.

Le modèle chinois

Selon Philippe Klein, le confinement "à la Française" n'est pas suffisant. "Sur les 15 premiers jours, nous devons faire un arrêt complet du pays : plus de transports en commun, contrôle des frontières, confinement strict des personnes." Des mesures qui doivent en plus s'accompagner d'une identification de tous les cas, qu'ils soient graves ou bénins. Pour ces derniers, Philippe Klein imagine par exemple un confinement strict dans des hôtels réquisitionnés par exemple. "C'est à ce prix là seulement que nous pourrons, comme les Chinois, arrêter l'épidémie."

Echange avec Emmanuel Macron

Philippe Klein a pu partager son expérience à Wuhan avec le président de la République Emmanuel Macron. "Je lui ai expliqué point par point ce qui s'est passé ici, à l'épicentre de l'épidémie. Avec une certitude : celle que maintenant, elle est terminée ici et que la France se retrouve au même niveau que la Chine au début du mois de février." Un échange fructueux selon le médecin qui estime avoir particulièrement été écouté par Emmanuel Macron. Et qui espère désormais que la France va encore plus durcir ses mesures face au Covid-19.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu