Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Philippe Meynard dans les Landes, sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle

-
Par , France Bleu Gascogne

Parti dimanche de Barsac en Gironde, l'ancien conseiller régional et actuel maire de Barsac, Philippe Meynard, faisait étape à Mont-de-Marsan ce mercredi. Quatrième escale de son parcours de plus de 1000 kilomètres pour rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne. Une marche pour faire la prévention des AVC.

Philippe Meynard, entouré de médecins et de représentants d'associations, fait étape à Mont-de-Marsan.
Philippe Meynard, entouré de médecins et de représentants d'associations, fait étape à Mont-de-Marsan. © Radio France - Claire Flochel

En Aquitaine, une personne est touchée toutes les heures par un accident vasculaire cérébral.

Un an après son grave accident vasculaire cérébral, le maire de Barsac (Gironde) Philippe Meynard, 44 ans, s'est lancé un nouveau défi : marcher jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne. Une marche pour faire de la prévention.

En Aquitaine, les AVC font 8 200 victimes chaque année, autrement dit une personne est touchée toutes les heures par un accident vasculaire cérébral. En France c'est la première cause de handicap, la troisième cause de décès. "30 minutes de marche tous les jours, à un bon rythme pour suer, ça suffit à faire baisser la tension artérielle et cela permet d'améliorer l'hygiène de vie et de limiter le risque de faire un AVC" , selon le docteur Rouanet, neurologue au CHU de Bordeaux.

Marcher pour combattre les AVC

Parti de la mairie de Barsac (Gironde) dimanche dernier, ce mercredi Philippe Meynard faisait étape à Mont-de-Marsan. Juste un peu essouflé, il est arrivé tout sourire, entouré de médecins et de représentants d'associations qui l'accompagnent pour quelques jours ou quelques heures. Pour lui c'est 30 kilomètres par jour, voire un peu plus. "On fête notre 120e kilomètre à Mont-de-Marsan ! C'est super d'entendre le chant des oiseaux et d'être au milieu de la nature et puis on fait de la prévention et ça c'est utile" , s'enthousiasmait Philippe Meynard.

Avec ses huit kilos de bagages sur le dos, ses deux bâtons de marche et surtout sa volonté, le maire de Barsac est donc bien déterminé à prouver que l'on peut contribuer, tout simplement, avec ses deux jambes, à limiter le risque de faire un accident cardio-vasculaire. Cinquième étape ce jeudi à Saint-Sever.

Philippe Meynard fait étape à Mont-de-Marsan, sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle

Choix de la station

À venir dansDanssecondess