Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

PHOTOS - Coronavirus : le vaccinodrome du Mans est ouvert depuis ce mardi

-
Par , France Bleu Maine

Le centre de vaccination départemental au Mans a ouvert ses portes à la Rotonde du centre des expositions ce mardi. Près de 1.000 doses de vaccins Pfizer, Moderna et Astrazeneca sont distribués quotidiennement.

Un peu plus de 1.000 doses sont administrées quotidiennement
Un peu plus de 1.000 doses sont administrées quotidiennement © Radio France - Raphaël Cann

La campagne vaccinale contre le Covid-19 s’accélère dans la Sarthe avec l'ouverture d'un vaccinodrome au Mans à la Rotonde du centre des expositions ce mardi 20 avril. Un peu plus de 1.000 doses sont administrées quotidiennement, dont 90% de vaccins Pfizer et Moderna et 10% d'Astrazeneca destinés aux publics prioritaires comme les enseignants ou les policiers de plus de 55 ans.

La file d'attente à l'entrée du centre
La file d'attente à l'entrée du centre © Radio France - Raphaël Cann

Une quarantaine de bénévoles

Une quarantaine de bénévoles s'activent dans le centre, dont la moitié sont des professionnels de santé. "Je me suis inscrit pour les deux semaines à venir, explique une infirmière. Je trouve que c'est mon devoir de permettre à tout le monde d'être vaccinés."

"On voit bien la situation dans les hôpitaux, la seule solution est de vacciner et il faut bien mettre la main à la pâte", avance de son côté un étudiant en médecine actuellement en vacances.

Les vaccins sont préparés dans une salle à l'écart
Les vaccins sont préparés dans une salle à l'écart © Radio France - Raphaël Cann

"Ça donne de l'espoir"

Après avoir rempli un formulaire, les patients sont ensuite guidés vers des box dans lesquels ils reçoivent leur première dose de vaccin. L'opération est rapide, mais ils doivent ensuite patienter une quinzaine de minutes pour vérifier qu'ils ne font pas de réaction allergique.

.
. © Radio France - Raphaël Cann

"Imp-pé-cable! Je suis ravie, je suis là avec ma sœur et mon beau-frère, on se fait vacciner en famille", s'enthousiasme Odile, 65 ans. "Ça donne de l'espoir, je me dis que peut-être on pourra partir en vacances.

Pour d'autres, c'est le soulagement après de nombreuses difficultés à obtenir un rendez-vous. "J'ai regardé partout et aucune place, je suis sous anticoagulant donc il me fallait du Pfizer et mon médecin traitant n'avait que de l'Astrazeneca", raconte Jean-Noël. "Dés qu'on pouvait réserver ici, j'ai pu avoir un créneau, mais ça disparait à une vitesse grand V"

Astrazeneca

Pour réserver, les patients doivent passer par le site Doctolib ou appeler au 0 800 71 09 11. Pour le vaccin Pfizer, les créneaux des deux prochaines semaines affichent complet, mais il reste encore de nombreux créneaux libres pour le vaccin Astrazeneca.

Malgré les récents cas de thromboses liés à ce vaccin, certains n'ont pas hésité à se faire injecter. "J'avais quelques réticences, mais je me suis dit qu'étant donné le nombre de doses administrées, ces effets étaient minoritaires", précise Laurence, enseignante en école maternelle. "Je vais quand même me surveiller pour savoir comment je supporte le vaccin."

Le centre peut actuellement distribuer 1.000 doses quotidiennement, mais avec plus de stocks, ce chiffre pourrait monter jusqu'à 3.000 doses par jour.

.
. © Radio France - Raphaël Cann
Choix de la station

À venir dansDanssecondess