Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Plan de déconfinement : le sort de l'Alsace reste très incertain

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté son plan de déconfinement mardi 28 avril mais la situation en Alsace reste difficile ce qui suscite beaucoup d'interrogations.

Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté le plan de déconfinement aux députés
Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté le plan de déconfinement aux députés © Maxppp - David Niviere

Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté le plan de déconfinement à l'Assemblée nationale mardi 28 avril mais le sort de l'Alsace reste très incertain.

"Il ne s'agit pas d'un retour à la vie d'avant mais au début d'un processus de déconfinement progressif qui sera adapté aux réalités locales", prévient la préfecture du Bas-Rhin qui annonce une première conférence de presse jeudi 30 avril. L'Alsace est très touchée par l'épidémie de Covid-19, les deux départements pourraient donc se retrouver en "rouge" sur la carte de France présentée chaque soir à partir du jeudi 30 avril par le directeur général de la santé Jérôme Salomon. 

Les règles seraient alors plus strictes que dans les départements en "vert". A Strasbourg, les commerçants restent très prudents, "il y aura sans doute des mesures plus restrictives dans le Grand Est, nous attendons les consignes de la préfecture", réagit sur France Bleu Alsace Pierre Bardet directeur des Vitrines de Strasbourg.

Les élus alsaciens restent très prudents

Côté politique, même prudence "actuellement en Alsace il y a une stabilisation de cette crise sanitaire mais sur un plateau qui est toujours très haut", explique Brigitte Klinkert présidente du conseil départemental du Haut-Rhin qui appelle l'Etat "à ce que le déconfinement en Alsace s'accompagne de moyens exceptionnels à la hauteur des enjeux en terme de dépistage mais aussi de soutien à l'économie sinistrée."

L'Alsace regarde aussi de près ce qu'il se passe en Allemagne qui a commencé à déconfiner fin avril. Les taux d'infection sont en légère hausse. Les écoles vont pour la plupart rouvrir à partir du 4 mai, en commençant par les élèves les plus âgés. 

En France, le gouvernement a fait le choix inverse. Les écoles maternelles et élémentaires pourront rouvrir de façon très progressive partout sur le territoire à partir du 11 mai. Les collèges devront attendre le 18 mai dans les départements peu touchés. Pour les lycées, la décision a été repoussée à fin mai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess