Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : plan "hôpital en tension" activé au CHU de Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie

Ce lundi 28 septembre, le CHU de Toulouse met en oeuvre le plan "hôpital en tension" afin de pouvoir prendre en charge tous les patients qui ont besoin d'une hospitalisation, Covid ou non.

Actuellement, 81 personnes touchées par le Covid-19 sont hospitalisées à Toulouse.
Actuellement, 81 personnes touchées par le Covid-19 sont hospitalisées à Toulouse. © Radio France - Bénédicte Dupont

Faisant face depuis quelques jours à une augmentation de son activité, notamment en lien avec l’épidémie, le CHU de Toulouse active ce lundi le plan « hôpital en tension » avec comme première conséquence déjà annoncée par France Bleu que les patients sans gravité ne seront plus accueillis aux urgences.

Opérations reportées, visites interdites

Cela signifie que certaines opérations non-urgentes seront reportées. Il s'agit de déprogrammations ciblées dans la limite de 20% des actes ou des hospitalisations prévus.  Les patients sont évidemment prévenus.

Les urgences de Purpan et Rangueil sont organisées en deux filières : l’une dédiée aux patients en situation de détresse respiratoire ; l’autre dédiée à toutes les autres urgences. Le CHU appelle le grand public à se tourner vers la médecine de ville ou d'autre structure d'urgence quand leur état n'inspire pas de signe de gravité. Quiconque se présentera aux urgences du CHU sera toutefois pris en charge.

Enfin, les visites aux patients sont désormais interdites avec des dérogations possibles en pédiatrie, pour les personnes en fin de vie, les personnes en situation de handicap nécessité un accompagnant ou pour les femmes enceintes. 

Actuellement, sur 81 personnes hospitalisées au CHU de Toulouse à cause du coronavirus, 24 se trouvent en réanimation, 12 en soins intensifs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess