Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : plus d'une centaine de soignants positifs dans les hôpitaux de Charleville-Mézières et de Sedan

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le Centre hospitalier intercommunal Nord-Ardennes compte plus d'une centaine de personnels de santé testés positifs au coronavirus et à l'arrêt sur ses sites de Charleville-Mézières et de Sedan. Autant de forces en moins dans une situation déjà très tendue.

L'hôpital Manchester à Charleville-Mézières (Ardennes), octobre 2020.
L'hôpital Manchester à Charleville-Mézières (Ardennes), octobre 2020. © Radio France - Alexandre Blanc

Alors que le Centre hospitalier intercommunal Nord-Ardennes prend actuellement en charge 79 patients atteints du Covid-19, dont 10 en réanimation, il se retrouve privé d'une centaine de soignants eux-mêmes positifs au coronavirus. Les personnels de santé touchés, sur les établissements de Charleville-Mézières et de Sedan sont en arrêt de travail. Et la tendance pourrait s'aggraver car de nouveaux cas sont dépistés sur le site de Sedan. Les visites à l'hôpital Manchester de Charleville-Mézières sont interdites. 

Remplacer les absents

Pour pallier ce manque d'effectif en pleine période de crise, le personnel en activité a vu son temps de travail augmenter. Le Centre hospitalier Nord-Ardennes et l'Agence régionale de Santé ont par ailleurs identifié 14 volontaires inscrits sur la plateforme de renfort RH du ministère de la Santé. La Ville de Charleville-Mézières diffuse de son côté un spot encourageant les professionnels de santé à prêter main forte. 

Par ailleurs, localement, l'Agence régionale de Santé précise que les professionnels retraités depuis moins de 5 ans sont rappelés à la rescousse, les internes en fin de cursus se voient proposer des contrats. Un protocole a également été établi pour accueillir des étudiants en soutien, en tant que personnel non-médical. 

La vague n'est pas passée

Si le taux d'incidence du coronavirus est en léger recul depuis ce dimanche 9 novembre dans les Ardennes, le taux de tension hospitalière continue de s'accroître. Au cours de ces 7 derniers jours, 1.326 nouveaux cas de coronavirus ont été décelés dans les Ardennes, ce qui laisse craindre de nouvelles admissions en réanimation dans les semaines à venir. 

On peut espérer atteindre un plateau mi-novembre mais aucune décroissance n'est prévue dans les semaines qui suivent" -  Guillaume Mauffré, délégué de l'Agence régionale de Santé dans les Ardennes 

Au 11 novembre, 2020, 10 des 13 lits de réanimation dédiés à la prise en charge des patients atteints de Covid-19 dans les Ardennes sont occupés. Pour les autres pathologies dont la prise en charge n'est pas déprogrammée, le site de Sedan dispose de 5 lits, celui de Charleville-Mézières de 4 lits. 5 autres pourraient ouvrir prochainement à la polyclinique de Charleville-Mézières. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess