Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "Plus de souplesse" pour les visites, la demande d'une directrice d'Ehpad près d'Amiens

-
Par , France Bleu Picardie

Dans la Somme et l'Oise, près de 80 % des résidents ont déjà reçu une dose de vaccin contre le Covid, deux mois après les premières injections. Pour autant, les restrictions de visites sont toujours là. De nombreuses familles et établissements demandent un assouplissement des protocoles.

Marie-Pierre Patte, directrice de l'EHPAD Saint-Joseph à Cagny près d'Amiens
Marie-Pierre Patte, directrice de l'EHPAD Saint-Joseph à Cagny près d'Amiens © Radio France - Marcellin Robine

Deux mois après le début de la campagne de vaccination contre le Covid dans les EHPAD, près de 80 % des résidents ont reçu au moins une dose dans la Somme et l'Oise, des chiffres dans la moyenne nationale. Le taux de vaccination arrive même à 100 % dans l'EHPAD Saint-Joseph de Cagny, près d'Amiens. Une fierté pour sa directrice Marie-Pierre Patte.

"C'est grâce au médecin-coordonnateur de la structure qui a fait une grande campagne de communication auprès des résidents, des familles et des salariés. Certains résidents et certaines familles étaient réticents au départ mais grâce à des groupes de travail et des entretiens individuels, il a pu arriver à une campagne de vaccination en intégralité."

Les familles de résidents attendaient beaucoup du vaccin pour venir voir leurs proches plus souvent et ailleurs que dans des endroits encadrés mais pour l'instant, le protocole ne bouge pas. Ce que regrette Marie-Pierre Patte.

Certains résidents souffrent de ça, souffrent de la solitude. Nos visites sont encadrées, selon un planning avec une plage de rendez-vous de 30 minutes à une heure, dans un lieu dédié. Certains résidents aimeraient avoir leur famille dans leur chambre, jusqu'à présent ce n'est pas possible. On espère avoir des instructions ministérielles dans les prochaines semaines.

Marie-Pierre Patte, directrice de l'EHPAD Saint-Joseph à Cagny, invitée de France Bleu Picardie

En attendant, le printemps arrive, la campagne de vaccination avance bien dans les EHPAD. Marie-Pierre Patte espère une sortie de crise qui "approche vraiment. Avec les beaux jours, on espère aussi le maintien des gestes barrières mais malgré tout, nous espérons pouvoir ouvrir dans les semaines à venir aux familles des résidents."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess