Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences
Dossier : Coronavirus

Un cas suspect de coronavirus au CHU de Toulouse

INFO FRANCE BLEU - Selon le directeur du SAMU 31, quatre cas suspects de coronavirus ont été détectés au CHU Purpan de Toulouse ces derniers jours. Un seul est toujours en cours d'analyse ce mardi.

Le CHU de Toulouse (illustration)
Le CHU de Toulouse (illustration) © Radio France - Bénédicte Dupont

Après Paris, Bordeaux, Rouen, de nouveaux cas suspects de coronavirus ont été détectés au CHU de Toulouse ces derniers jours selon les informations de France Bleu Occitanie.

Quatre personnes ont été hospitalisées en une semaine au CHU Purpan de Toulouse, prises en charge dans le service des maladies infectieuses et tropicales. Sur ces quatre cas, un seul est toujours suspecté du virus chinois. Des analyses sont en cours précise le directeur du SAMU 31. Ces personnes ont été placées à l'isolement pour éviter un risque de contamination. 

"Aucun cas avéré à l'heure actuelle" — Vincent Bounes, directeur du Samu 31

Vincent Bounes précise bien qu'aucun cas avéré n'est à ce jour détecté. Ces personnes hospitalisées ont récemment séjourné en Chine ou ont été en contact avec des personnes ayant voyagé dans le pays.

EXPLICATIONS - Vincent Bounes, directeur du SAMU 31

Des patients confinés 

Ces quatre personnes ont été placées à l'isolement dans le service des maladies infectieuses et tropicales. "On préfère prendre un maximum de précautions le temps d'en savoir plus, ce sont des mesures de précaution qui sont assez importantes". Ces chambres confinées permettent "d'éviter une contamination du reste de la population", précise Vincent Bounes le directeur du SAMU 31.

Dans ces chambres à pression négative "la pression atmosphérique est inférieure à celle d'autour donc les microbes ne peuvent pas sortir", explique Vincent Bounes.

Beaucoup d'anxiété

Le CHU de Toulouse reçoit énormément d'appels depuis l'arrivée du coronavirus en Chine explique le directeur du SAMU 31 :"Il y a énormément d'anxiété de la population sur cette thématique."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu