Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Plusieurs dizaines d’opérations chirurgicales reportées à la clinique Belharra de Bayonne

lundi 14 janvier 2019 à 16:38 Par Jacques Pons, France Bleu Pays Basque

Grave incident à la clinique Belharra de Bayonne. Une canalisation d'eau s'est rompue le weekend dernier. L'établissement de santé annule ses activités de chirurgie en attendant une remise en état.

La clinique Belharra de Bayonne
La clinique Belharra de Bayonne © Corbis - Jacques Pons

Bayonne, France

La canalisation d'eau s'est rompue vers une heure samedi matin. La cause de l'accident n'est pas encore déterminée. 

Les conséquences de l'incident sont graves. La clinique Belharra qui appartient au groupe CAPIO a dû annuler son activité de chirurgie. Durant le weekend, des mesures d'urgence ont été aussitôt prises afin de garantir la sécurité des patients. 

250 opérations chirurgicales impactées

Si les travaux de réparation se prolongent jusqu'à mercredi, le cap des 250 interventions annulées sera atteint. Un peu moins d'une dizaine de patients a été transféré dans d'autres clinique du groupe sous la houlette de l'Agence Régionale de Santé. 

Le service des urgences continue d'accueillir des patients. En fonction de la gravité des situations, les personnes sont orientées vers la clinique Aguilera de Biarritz ou le centre hospitalier de la côte basque à Bayonne. Selon la direction de Belhara, l'activité des 600 salariés de la clinique est impactée mais il n'y a pas de chômage technique.

Chaque année, la clinique Belharra traite 50 000 patients.