Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plusieurs eaux en bouteille de grandes marques contaminées par des particules de plastique

-
Par , France Bleu

L'eau en bouteille de nombreuses grandes marques est contaminée par de minuscules particules de plastique dont les dangers sur la santé sont méconnus, selon une étude publiée mercredi.

Evian fait partie des marques visées par cette étude sur les particules de plastique dans les bouteilles.
Evian fait partie des marques visées par cette étude sur les particules de plastique dans les bouteilles. © AFP - PHILIPPE MILLEREAU / DPPI Media / DPPI

Des chercheurs ont testé l'eau de plus de 250 bouteilles dans neuf pays (Brésil, Chine, Etats-Unis, Inde, Indonésie, Kenya, Liban, Mexique, Thaïlande), et ont publié un résumé de leur étude mercredi. Du plastique a été trouvé dans 93% des échantillons d'eau en bouteille de plusieurs marques comme Evian, Nestle Pure Life, San Pellegrino, Aqua, Aquafina ou Dasani

Un problème avec la mise en bouteille

Il s'agissait notamment de polypropylène, de nylon et de polytéréphtalate d'éthylène (PET). "Je pense que cela vient du processus de mise en bouteille. Je pense que la plupart du plastique vient de la bouteille elle-même, de son bouchon, du processus industriel d'embouteillage", a expliqué le professeur Sherri Mason à l'AFP. 

L'étendue des risques que posent ces particules sur la santé humaine est méconnue. 

Des risques pour la santé soupçonnés

"Il y a un lien avec certains types de cancer, la diminution de la quantité de spermatozoïdes ou encore avec l'augmentation de certaines maladies comme le trouble du déficit de l'attention ou l'autisme", a déclaré Sherri Mason. Selon elle, il est établi que ces différentes affections ont un rapport avec la présence de produits chimiques de synthèse dans l'environnement. "Et nous savons que les plastiques apportent un moyen à ces substances d'entrer dans notre corps", a expliqué la chercheuse. 

L'eau du robinet plus sûre, et plus écolo

Une précédente étude publiée également par Orb Media avait montré que des particules de plastique étaient également présentes dans l'eau du robinet, mais en moins grande quantité. "L'eau du robinet, globalement, est beaucoup plus sûre que l'eau en bouteille", a affirmé Sherry Mason. 

Jacqueline Savitz, responsable pour l'Amérique du Nord de l'ONG Oceana qui lutte contre la pollution des océans, a estimé que cette étude apportait une raison de plus de limiter la production de bouteilles d'eau en plastique. 

  • Eau
Choix de la station

À venir dansDanssecondess