Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Poitou-Charentes : le renoncement aux soins passé à la loupe

dimanche 8 novembre 2015 à 17:46 Par Romain Asselin, France Bleu La Rochelle

L'Agence Régionale de Santé Poitou-Charentes s'attaque au renoncement aux soins. Via une enquête, elle espère identifier les territoires les plus impactés. En Charente, où la désertification médicale gagne du terrain, les résultats s'annoncent inquiétants.

De plus en plus de Français renonceraient à se faire soigner
De plus en plus de Français renonceraient à se faire soigner © Maxppp

Avez-vous déjà renoncé à vous faire soigner ? Si oui, pour quelles raisons ? Combien de fois par an ? Procédez vous régulièrement à de l'automédication ? Ce type de questions, 11 000 foyers de la Région Poitou-Charentes vont les recevoir dans leur boite aux lettres, dès ce lundi. 

L'ARS, Agence Régionale de Santé, Poitou-Charentes lance une grande enquête régionale sur le renoncement aux soins. Dans une étude publiée en 2012 en France, par l'Institut de Recherche et de Documentation en Economie de la Santé, une personne sur quatre déclarait faire l'impasse, au moins une fois, pour raisons financières. Aucune donnée précise en revanche dans notre Région. 

Vous avez aujourd'hui des gens qui prennent des crédits pour se soigner"

  • Alain Galland, Président régional du Collectif Interassociatifs Sur la Santé

L'ARS veut donc identifier une population cible pour ajuster sa politique d'accès au soins. Entendez par là mener des actions de proximité pour enrayer le phénomène de renoncement. 

Magalie Vigé est Doctorante en sciences économiques à l'ARS Poitou-Charentes

La Charente, désert médical "sous tension"

Certains patients renoncent aussi faute d'offres de soins. Difficile parfois de trouver un rendez-vous à proximité de chez soi.

La Charente est particulièrement concernée en France

Si vous recevez le questionnaire de l'ARS, vous devez le retournez d'ici au 10 décembre. Les résultats seront compilés et dévoilés d'ici la mi-2016.