Santé – Sciences

Pollens d'ambroisie : c'est le pire moment pour les allergiques en Drôme et en Ardèche

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 5 septembre 2016 à 5:43

Le risque d'allergie aux pollens d'ambroisie est très élevé dans la Drôme, élevé en Ardèche.
Le risque d'allergie aux pollens d'ambroisie est très élevé dans la Drôme, élevé en Ardèche. © Radio France - David Meilhac

La Drôme est en plein pic d'allergie aux pollens d'ambroisie. Le risque d'allergie est au niveau très élevé dans la Drôme, comme dans le Rhône et l'Isère. Le risque est élevé en Ardèche. Les allergiques se pressent, ces jours-ci, dans les pharmacies.

Rhinite, asthme :  nous sommes en plein pic d'allergie aux pollens d'ambroisie dans la DrômeLe risque d'allergie est au niveau très élevé dans la Drôme, comme dans le Rhône et l'Isère. Le risque est élevé en Ardèche d'après le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA).

L'ambroisie, plante en pleine expansion depuis vingt ans, est un vrai cauchemar pour les allergiques. Ils défilent dans les pharmacies, ces derniers jours, pour acheter des médicaments antihistaminiques.

L'ambroisie : un vrai cauchemar pour les allergiques

Les symptômes sont toujours les mêmes : "yeux qui piquent", "gorge qui gratte", "nez qui coule" expliquent ces allergiques à l'ambroisie rencontrés dans les rues de Valence. Ils n'en peuvent plus de cette plante qui leur cause tant de soucis.

"Parfois on est obligés de rester à l'intérieur, couchés !"

"Tous les jours, des dizaines et des dizaines de personnes poussent la porte de la pharmacie en ce moment. De plus en plus chaque année, l'allergie à l'ambroisie a l'air de se développer chez des personnes qui n'étaient pas allergiques à autre chose" souligne un pharmacien du centre-ville de ville.

Les pharmacies prises d'assaut

Dans une autre pharmacie valentinoise, on explique faire" le plein de produits antihistaminiques pour les mois d'août et de septembre". Les patients sont très nombreux en cette période à souffrir d'allergie à l'ambroisie. Les spécialistes estiment que près de 13% des Rhônalpins sont allergiques à l'ambroisie. C'est de pire en pire chaque année, car l'ambroisie envahit la région Auvergne-Rhône Alpes, la plus touchée par cette plante, en particulier les bords des fleuves et des routes.

La lutte contre cette plante est devenue un enjeu de santé publique. L'arrachage reste l'un des moyens les plus simples contre la progression de l'ambroisie. Une application pour smartphone existe pour signaler la présence d'ambroisie : "signalement ambroisie" . Elle permet d'indiquer précisément votre position à Air Rhône-Alpes.

Quelques astuces utiles

Les pharmaciens insistent sur les bons gestes à avoir lorsqu'on est allergique à l'ambroisie. Il faut notamment "laver les draps très souvent, se laver les cheveux tous les soirs". Autre astuce moins connue, pas très glamour mais visiblement efficace affirme un pharmcien valentinois : "le matin, se mettre de la pommade type vaseline dans les narines pour que les pollens ne rentrent pas".

"Il faut se mettre de la pommade dans le nez"

Ce pic d'allergie élevé ou très élevé va probablement se maintenir pendant les deux prochaines semaines, si le temps est favorable comme c'est le cas actuellement, avant de diminuer petit à petit à partir de la mi-septembre.

Partager sur :