Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Polluants du quotidien : les enfants encore plus touchés que les adultes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Santé Publique France a publié ce mardi une étude inédite sur les polluants du quotidien : parabènes, phtalates, bisphénol, composants perfluorés... L'agence a mesuré la présence de 70 de ces polluants chez 1.104 enfants et 2.503 adultes. Le but : connaître le niveau d'imprégnation des Français.

Parabènes, phtalates, bisphénol, composants perfluorés : autant de polluants qu'on croise sans arrêt au quotidien.
Parabènes, phtalates, bisphénol, composants perfluorés : autant de polluants qu'on croise sans arrêt au quotidien. © Maxppp - Jean Francois Frey

Les parabènes, les phtalates, le bisphénol, les composants perfluorés sont des polluants du quotidien que l'on trouve dans les plastiques, dans l'alimentation, dans les produits d'hygiène, dans les produits d'entretien... Plusieurs d'entre eux sont des perturbateurs d'hormones ou des cancérogènes avérés ou ils sont soupçonnés de l'être.  

D'où l'étude inédite faite par Santé Publique France sur 1.104 enfants et 2.503 adultes pour évaluer leur imprégnation à 70 de ces polluants.

Que révèle cette étude ?   

L'étude montre que tous les participants, quelque soit leur âge, leur mode de vie et leur alimentation ont des traces de ces polluants dans le corps. 

L'autre résultat très important de cette étude, c'est que les enfants sont les plus touchés. C'est chez eux qu'on trouve les niveaux les plus élevés de polluants. 

Pourquoi les enfants ont-ils plus de polluants dans le corps ?

D'après d'autres études, c'est peut-être parce que les enfants ont tendance à beaucoup mettre les objets dans leur bouche. Et pas que leurs jeux. Comme ils sont souvent par terre, ils sont aussi bien plus exposés aux poussières de la maison. Autre hypothèse : comme ils pèsent bien moins lourds que les adultes, il absorberaient davantage les polluants qu'il y a dans la nourriture. 

Enfin, cette étude confirme les conclusions d'autres enquêtes scientifiques : les polluants ne sont pas que dans ce qu'on mange. Elle indique aussi que le type de polluants dépend des produits utilisés. Par exemple, c'est dans les produits d'hygiène genre déodorant qu'on trouve les éthers de glycol et les parabènes.

Après cette première étude, Santé Publique France va publier deux autres enquêtes sur les métaux et sur les pesticides.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu