Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Pontmain perd sa pharmacie et gagne un ostéopathe

jeudi 9 août 2018 à 21:05 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Coup dur pour Pontmain et ses alentours. La seule pharmacie du bourg ferme ses portes à la fin du mois de septembre. Il faut dire qu'il n'y a quasiment pas de médecins généralistes dans le secteur. Seule éclaircie : l'arrivée il y deux semaines d'un ostéopathe de 25 ans.

Ostéopathie (illustration)
Ostéopathie (illustration) © Maxppp - Serge Manceau

Pontmain, France

Il est jeune, il a 25 ans. Fraîchement diplômé en ostéopathie, Romain Chancerel vient de s'installer à Pontmain. Un jour par semaine ce professionnel reçoit des patients dans un local mis à disposition par la mairie (le reste du temps il consulte à Saint-Nolff dans le Morbihan). Le département de la Mayenne arrive donc encore à attirer des jeunes, lui qui est le troisième désert médical de France. 

Reportage France Bleu Mayenne à Pontmain

"S'installer ici c'est un risque à prendre. Cela ne peut ne pas marcher, c'est pour ça que j'ai décidé de rester une année pour le moment et de voir comment cela fonctionne" explique le jeune homme originaire de la Mayenne. Arrivé il y a une quinzaine de jours, son premier bilan est très bon. "Je suis assez étonné du nombre de rendez-vous pour l'instant. L'avantage dans ce type de commune c'est que le bouche à oreille marche très bien" note le professionnel. La mairie de Pontmain lui a donc mis un local à disposition, juste à côté du cabinet d'un kinésithérapeute. 

La pharmacie ferme

Il y a donc un médecin spécialiste de plus dans le secteur, mais malheureusement la seule pharmacie dans le bourg fermera ses portes à la fin du mois de septembre. Une des raisons de cette fermeture serait le manque de médecins généralistes. "On est obligé d'aller à Landivy ou Montaudin et ce n'est pas toujours évident" déclare Patrice qui doit parfois se rendre jusqu'à Fougères en Ille-et-Vilaine. Loïc est obligé d'aller sur Ernée pour consulter. Attirer des jeunes cela doit être une priorité d'après lui, mais le challenge est relevé. "Les jeunes veulent rester dans les grandes villes pour avoir des horaires fixes. Dans les petites villes comme ici, il faut être présent du matin au soir" se désole l'habitant.