Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Port du masque à Grenoble : le préfet de l'Isère veille aux respect des règles sanitaires

-
Par , France Bleu Isère

Le préfet de l’Isère a suivi, mardi après-midi, un contrôle de police dans le centre-ville de Grenoble pour voir si le port du masque et le respect des gestes barrières, notamment dans les magasins, étaient respectés. Lionel Beffre a pu constater que oui.

Le Préfet de l'Isère dans un magasin du centre-ville de Grenoble, pour voir si le port du masque est bien respecté
Le Préfet de l'Isère dans un magasin du centre-ville de Grenoble, pour voir si le port du masque est bien respecté © Radio France - Véronique Pueyo

Entouré de quelques policiers, le préfet Beffre a déambulé dans le centre-ville de Grenoble. Il est rentré dans plusieurs magasins, comme ici où cette cliente, après s’être lavée les mains avec du gel hydroalcoolique sous les yeux du vigile,  essaie un chapeau, le masque sur le nez. Elle approuve ce contrôle inopiné : "J'ai des problèmes respiratoires, alors je fais très attention. J'ai le réflexe. Dès que je vais quelque part, je mets mon masque. C'est bien que les forces de l'ordre fassent de la prévention, sur le terrain. C'est rassurant."

A l'entrée de ce magasin grenoblois, des vigiles encouragent les clients a se nettoyer les mains avec du gel
A l'entrée de ce magasin grenoblois, des vigiles encouragent les clients a se nettoyer les mains avec du gel © Radio France - Véronique Pueyo

Un peu plus loin, cette vendeuse, masquée elle aussi, conseille un parfum à un couple : "Ils sont obligés de baisser leur masque, pour sentir, mais après on leur demande de le remettre, s'ils ne le font pas d'eux-mêmes. Pour l'instant, nous n'avons pas été confrontés à des incivilités ou des refus de porter le masque. Parfois, ce sont les vigiles qui sont en première ligne pour cela, mais cela n'arrive pas souvent."

Un taux de positivité au Covid en hausse en Isère

Avec les vacances, le préfet de l'Isère estime que les Isérois sont moins vigilants. Lionel Beffre a donc voulu rappeler les règles de base, gestes barrières et surtout port du masque. "Le taux de positivité est en hausse, en Isère, même si on est encore en-dessous de la moyenne nationale. En 15 jours, on est passé de 0,5 à 2 %. Cela prouve que le virus circule et circule vite. Il faut tout de suite réagir. J'ai déjà pris 16 arrêtés pour rendre le port du masque obligatoire, dès 11 ans, sur les marchés de plusieurs villes, comme à Grenoble, Échirolles, Domène. Mais s'il faut le faire sur des places, comme ici, place Grenette ou dans des lieux en extérieur où il y a trop de monde, je le ferai !" prévient le préfet.

La police a accompagné le Préfet de l'Isère durant le contrôle
La police a accompagné le Préfet de l'Isère durant le contrôle © Radio France - Véronique Pueyo

Le préfet va ainsi demander à ce que des contrôles de police soient faits dans les transports en commun après 21 heures car c'est à partir de ce moment-là que le port du masque n'est pas respecté, selon les conducteurs. Il précise qu'il y a tous les jours en Isère des contraventions qui sont dressées pour non port du masque. C'est 135 euros.

Pour le Préfet de l'Isère, il ne faut pas baisser la garde car le taux de positivité au Covid en Isère est en hausse

Le préfet de l'Isère, Lionel Beffre, a tenu à se rendre sur le terrain pour vérifier que le port du masque était bien respecté
Le préfet de l'Isère, Lionel Beffre, a tenu à se rendre sur le terrain pour vérifier que le port du masque était bien respecté © Radio France - Véronique Pueyo
Choix de la station

À venir dansDanssecondess