Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Port du masque obligatoire : des parents refusent de mettre leur enfant à l'école

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le protocole sanitaire en place dans les écoles depuis lundi suscite toujours beaucoup de crispations chez certains parents. À Saint-Michel-de-Chabrillanoux, en Ardèche, des parents ne mettront pas leur(s) enfant(s) à l'école ce vendredi pour protester contre le port du masque obligatoire dès 6 ans.

 Des parents râlent contre le port du masque obligatoire à l'école dès 6 ans.
Des parents râlent contre le port du masque obligatoire à l'école dès 6 ans. - Sébastien

Depuis mardi, la fille de Sébastien n'est pas retournée à l'école élémentaire de Saint-Michel-de-Chabrillanoux en Ardèche : "Elle rentrée lundi soir et elle m'a dit qu'elle n'avait plus envie d'y retourner alors que je sais qu'elle aime ça. Nous ne sommes pas des parents en colère, nous sommes des parents démunis". Avec plusieurs parents, ils ne déposeront pas ce vendredi leurs enfants à l'école pour protester contre le port du masque obligatoire à l'école. 

Principe de précaution ?

Lundi matin déjà, des parents s'étaient rassemblés devant l'établissement scolaire pour protester contre le nouveau protocole sanitaire qui impose à tous les enfants de plus de six ans de porter le masque à l'école. "Aujourd'hui, aucune garantie ne nous permet de dire que nos enfants sont en sécurité en portant le masque 50 heures par semaine", explique Sébastien.

Selon lui, les effets sont délétères sur le moral des enfants : "Nous constatons une grande fatigue, des boutons qui poussent au niveau du masque, de la nervosité". Ce père de famille s'appuie également sur l'exemple de son aînée, en cinquième, qui ne veut plus se rendre au collège à cause des mesures sanitaires. "Elle mange toute seule, elle ne peut plus s'amuser avec ses amis comme avant", rajoute-t-il. 

Lui et d'autres parents demandent au directeur académique de l'Ardèche de répondre à leurs inquiétudes. Ils se rassembleront à nouveau ce vendredi matin devant l'école et comptent mener des actions la semaine prochaine avec des parents d'autres communes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess