Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Port du masque obligatoire : le préfet des Pyrénées-Orientales n'exclut pas des fermetures administratives

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

Après des images de foule agglutinée et sans masque dans les rues des stations balnéaires qui concentrent de nombreux bars, le préfet des Pyrénées-Orientales promet des contrôles accrus et n'exclut pas des fermetures administratives.

Le port du masque est obligatoire dans les bars
Le port du masque est obligatoire dans les bars © Maxppp - Richard Brunel

Des images de foule agglutinée, sans distanciation physique et sans masque le week-end dernier dans les stations balnéaires des Pyrénées-Orientales ont beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux. À Canet, la galerie Cassanyes, plus connue sous le nom de "rue de la soif", fait figure de mauvais élève du respect des règles sanitaires, alors que le nombre de cas de Covid-19 augmente dans le département et que la situation est hors de contrôle en Catalogne. 

Une situation qui ne se produit pas qu'à Canet, à tel point que le préfet des Pyrénées-Orientales, Philippe Chopin, va durcir les contrôles : "Pendant le déconfinement, il y a eu une période où on avait même mis des amendes à certains cafetiers. On va peut-être être obligé de recommencer. L'UMIH (l'Union des métiers de l'industrie hôtelière ndlr) nous le dit ! Il y en a certains qui jouent le jeu, et qui sont un peu pénalisés par ceux qui ne jouent pas le jeu. Les bons ne doivent pas payer pour les mauvais."

Vers une fermeture administrative de certains établissements ?

Mais au-delà de la responsabilité de certains patrons d'établissements, le préfet met en avant le manque de civisme des clients."C'est aussi une responsabilité individuelle, une responsabilité des clients, estime Philippe Chopin. Les gens ne sont pas toujours raisonnables, nous allons essayer de les rendre raisonnables. Avec l'UMIH, avec la profession, avec les gendarmes et avec les élus, on va d'abord faire du didactisme, on va apprendre aux gens, on va rappeler les règles. Et si il faut, je ferai fermer les établissements, sans problème."

Le maire de Canet, Stéphane Loda, va mettre en place dès cette fin de semaine une équipe de médiateurs qui incitera les gens à porter le masque, fera avancer ceux qui ne sont pas client des bars mais qui stagnent dans la rue pour profiter de l'ambiance, et dispersera la foule une fois les établissements fermés, avec l'appui de la gendarmerie.

Il envisage aussi de faire cesser la diffusion de musique une heure plus tôt, à une heure du matin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess