Santé – Sciences

Pose de la première pierre du pôle de santé à la caserne Beaublanc à Limoges

Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin jeudi 15 décembre 2016 à 16:08

Le maire de Limoges, son 1er adjoint et le président de la Seli ont posé la première pierre du Pôle de santé de Beaublanc ce jeudi
Le maire de Limoges, son 1er adjoint et le président de la Seli ont posé la première pierre du Pôle de santé de Beaublanc ce jeudi © Radio France - Jérôme Ostermann

Un pole de santé, dans le quartier de Beaublanc, va ouvrir dans un an. Les élus et les porteurs du projet ont symboliquement posé la première pierre ce jeudi, sur le site de l'ancienne caserne Beaublanc. Une véritable maison pluridisciplinaire.

C’est un vieux projet que les médecins du quartier ont ressorti des cartons lorsque la nouvelle municipalité a été élue. Ce pôle de santé va réunir une trentaine de professionnels. Des médecins, des infirmiers, des rhumatologues, un kiné ostéopathe, plusieurs kinés spécialisés dans la balnéothérapie, un opticien, un ophtalmo, un orthoptiste (travaille notamment sur la rééducation de l'œil), une diététicienne et plusieurs dentistes. Des négociations sont en cours pour attribuer le dernier cabinet. Il devrait être consacré à la cryothérapie (les soins par le froid).

Une grande pharmacie au rez-de-chaussée

En tout, il y a 1800 mètres carré à exploiter sur deux niveaux. Au rez-de-chaussée, il y aura aussi une grande pharmacie. Ce pôle santé du quartier de Beaublanc sera aussi doté d'un bassin de balnéothérapie pour la rééducation, et d'une salle de réunion qui pourra aussi servir à faire de la télémédecine (consultations par téléphone). Tous ces professionnels s'installent en libéral. En définitive, c'est un regroupement de cabinets. À terme, environ 50% seront propriétaires. Les autres locataires.

Ouverture prévue à la fin de l'année prochaine

Un chantier de 2.8 millions d’euros, entièrement financé sur les fonds propres de la SELI, une entreprise Publique Locale d'économie mixte, détenue à 61% par les collectivités locales, dont 39% par la ville de Limoges, qui poursuit ainsi la réhabilitation du site historique de la caserne de Beaublanc. Un parking de 84 places va aussi sortir de terre à l'entrée du site, qui se fera par l'avenue Montjovis. La livraison de ce pôle santé est prévue à la fin de l'année prochaine.