Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Journées du patrimoine : le CHU de Nice ouvre ses portes

-
Par , France Bleu Azur

A l'occasion des Journées du patrimoine, les visiteurs ont pu découvrir les coulisses du CHU de Nice ce dimanche 22 septembre. Des visites guidées des urgences étaient organisées, du centre de régulation des appels au bloc opératoire.

Les visiteurs ont pu pénétrer à l'intérieur d'un bloc opératoire du CHU de Nice pour les journées du patrimoine
Les visiteurs ont pu pénétrer à l'intérieur d'un bloc opératoire du CHU de Nice pour les journées du patrimoine © Radio France - Julie Munch

Nice, France

Aller aux urgences n'est jamais une partie de plaisir, mais cette fois, les visiteurs ont pu découvrir sereinement ce service du CHU de Nice. Pour les jJournées du patrimoine, l'hôpital Pasteur a ouvert ses portes au public ce dimanche 22 septembre.  Les participants ont pu accéder à des lieux méconnus comme le centre de régulation des appels ou encore le bloc opératoire. 

"C'est vrai que comme c'est un monde qu'on ne connait pas du tout, on appréhende. Mais là, le fait de visiter nous a permis de nous détendre un peu", témoigne Cristaline, une retraitée niçoise qui a participé à la visite. C'est d'ailleurs un des objectifs. Pour le chirurgien Mathieu Durand, ces journées du patrimoine sont un moyen d'humaniser l'hôpital   "C'est le seul moment où ils peuvent voir un chirurgien avec un visage humain dans un bloc opératoire. Parce que ce lieu est d'abord un lieu où des hommes et des femmes travaillent 24 heures sur 24, sept jours sur sept."

L'autre but d'ouvrir les portes de l'hôpital c'est aussi de calmer certaines tensions avec les patients, concernant notamment le temps d'attente. De l'appel au 15 à la prise en charge du patient, les visiteurs ont pu prendre conscience de toutes les étapes à réaliser, qui garantissent aussi la qualité des soins. 

Choix de la station

France Bleu