Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pour sauver la maternité de Saint-Chamond "c'est une course contre la montre" selon le maire Hervé Reynaud

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Saint-Chamond, France

Les élus de la vallée du Gier ont écrit à la ministre de la santé pour l'alerter sur la situation de la maternité de Saint-Chamond. L'hôpital doit absolument recruter deux gynécologues-obstétriciens pour assurer la pérennité des services.

Près de 800 accouchements sont réalisés tous les ans à la maternité de Saint-Chamond
Près de 800 accouchements sont réalisés tous les ans à la maternité de Saint-Chamond © Maxppp -

Vingt maires de la vallée du Gier ont écrit à la ministre de la santé Agnès Buzyn ; l'Agence régionale de la santé recevra également une copie de ce courrier cosigné par la député La République en marche Valéria Faure-Muntian.  Les élus locaux veulent alerter les autorités sur la situation de la maternité de Saint-Chamond. Après les départs de plusieurs praticiens, l'Hôpital doit recruter deux gynécologues d'ici fin mars. En attendant une organisation temporaire a été émise en place dans le cadre du GHT, le groupement hospitalier de territoire : des médecins du CHU ou de Firminy viennent assurer des gardes à Saint-Chamond pour permettre un bon fonctionnement du service.  

Mais les élus de la vallée du Gier sont inquiets et mettent tout en oeuvre pour attirer des candidats. Et il faut faire vite. Hervé Reynaud, le maire de Saint-Chamond estime que "c'est une course contre la montre.  Il y a un contexte national très compliqué avec une perte de médecins gynécologues.  On a peu de temps, jusqu'au 31 mars, pour redresser la situation. il n'y a pas de temps à perdre". 

Hervé Reynaud, maire de Saint-Chamond

Hervé Reynaud qui s'interroge par ailleurs sur l'attitude de l'administration de l'hôpital du Gier et l'ARS (Agence régionale de santé)  qui'il ne trouve pas assez offensifs sur ce dossier.  "La loi sur la sécurité sociale demande aux hôpitaux de faire des économies et effectivement il y a deux ans et demi nous nous sommes mobilisés dans la rue, toute la population, pour maintenir nos services publics. Et on voit bien que par ce problème conjoncturel, si la maternité fermait, cela pourrait arranger une certaine administration et lui faciliter la tâche pour faire des économies dans nos services". 

Explications de Mathilde Montagnon

Le 18 janvier prochain, une réunion du GHT (groupement hospitalier de territoire) est prévue pour faire un point sur la situation de la maternité.  Voir comment la direction de l’hôpital de Saint-Chamond envisage la suite. Car après le 31 mars, normalement la maternité du Gier ne bénéficiera plus de l'aide de médecins venus du CHU et de Firminy pour assurer les gardes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess