Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pourquoi 15 volontaires vont s'enfermer dans une grotte de l'Ariège pendant 40 jours à partir de dimanche

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Occitanie

Quinze volontaires vont s'enfermer 40 jours dans la grotte de Lombrives, en Ariège, à partir de ce dimanche 14 mars. Une expérience à visée scientifique. On vous explique son déroulement et ses objectifs.

L'entrée de la grotte de Lombrives en Ariège.
L'entrée de la grotte de Lombrives en Ariège. © AFP - GARDEL Bertrand / hemis.fr / Hemis

Le confinement lié au coronavirus ne leur a pas suffi, 15 volontaires vont passer 40 jours enfermés dans une grotte. L'expérience "Deep Time" commence ce dimanche 14 mars, à 20 heures, en Ariège, dans la grotte de Lombrives. Il s'agit d'une expérience scientifique portée par le Human Adaptation Institute, en collaboration avec le Centre national d'études spatiales (CNES), la Société des explorateurs français ou encore avec des membres du CNRS et des universitaires.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Qui sont les volontaires ?

Quinze personnes au total vont participer à cette expérience : Christian Clot, fondateur du Human Adaptation Institute et directeur de la mission Deep Time, et 14 volontaires. Sept femmes et sept hommes.

  • Arnaud Burel, 29 ans, biologiste
  • Johan François, 37 ans, professeur de mathématiques - moniteur de voile
  • Nicole Hueber, 27 ans, technicienne supérieure en géosciences
  • Damien Jemelgo, 47 ans, cordiste
  • Émilie Kim-Foo, 29 ans, infirmière
  • Marie-Caroline Lagache, 50 ans, bijoutière
  • Marina Lançon, 33 ans, guide trek
  • François Mattens, 35 ans, directeur des affaires publiques et de l'innovation - Responsable de l'accélérateur GENERATE
  • Alexis Monseigny, 42 ans, sans emploi
  • Jérôme Normand, 43 ans, médecin anesthésiste réanimateur
  • Margaux Romand-Monnier, 31 ans, PhD., Neuroscientifique, responsable scientifique
  • Kora Saccharin, 30 ans, analyste en intelligence économique
  • Martin Saumet, 29 ans, médiateur scientifique
  • Tiphaine Vuarier, 32 ans, psychomotricienne

Quelles sont les conditions de l'expérience ?

Ces volontaires vont vivre pendant 40 jours dans la grotte de Lombrives, à Ussat, qui accueille habituellement 28.000 visiteurs par an mais qui est fermée en ce moment à cause de la crise sanitaire. A l'intérieur, trois espaces seront aménagés, "un pour dormir, un pour vivre et un pour étudier”, indique Jérémy Roumian, le responsable des opérations, à France Bleu Occitanie. Plus de 4 tonnes de matériel ont été acheminées.

Plusieurs difficultés attendent les volontaires, la première étant de vivre sans aucune notion de temps puisqu'ils n'auront ni montre, ni téléphone, ni le soleil pour se repérer. "On va devoir retrouver notre cycle biologique et voir comment le cerveau est capable de construire l'image du temps et comment un groupe humain, de manière collaborative, arrive à retrouver une synchronicité, un fonctionnement, quand on ne peut plus se donner un rendez-vous. Comment mettre en place un nouveau système de vie quand on a perdu une des notions fondamentales : le temps", expliquait Christian Clot dans Une heure en France. Ils devront aussi s'habituer aux conditions climatiques des lieux : 12 degrés et 95 % d'humidité. Les aventuriers seront munis de capteurs qui permettront à une dizaine de scientifiques de les suivre depuis la surface.

A quoi va servir cette expérience ?

Cette expérience est une première mondiale. Elle est éminemment liée à la crise du coronavirus. Les scientifiques qui suivent les volontaires travailleront sur trois axes : "comment gérer la désorientation, lorsque nous sommes soumis à une situation totalement nouvelle (comme les confinements de 2020 ?) ; comment notre cerveau conçoit et gère le temps en dehors de tout indicateur ? comment un groupe humain peut-il parvenir à se synchroniser, à fonctionner ensemble lorsqu’il se trouve dans des conditions de vie totalement nouvelles ?"

L'ambition est d'apporter des éléments de réponse pour aider à mieux vivre ce type de confinement. "De manière globale et appliquée, ces travaux sont directement en connexion avec plusieurs situations sociales et sanitaires actuelles, mais ils sont aussi des forces d'anticipation d'un proche avenir." Avec cette expérience, les organisateurs espèrent effectivement pouvoir donner des indications dans plusieurs domaines : spatial (anticiper l'installation d'humains sur la Lune puis d'autres territoires extra-terrestres) ; défense (missions longues dans des sous-marins, enfermement, etc.) ; entreprises (recherche de meilleures conditions de travail pour les mineurs, tunneliers, travailleurs détachés sur des plateformes off-shore, etc.) ; société civile (confinement de population : enseignement sur l’action en situation de perte de repères face à des crises de toute nature, nouveaux habitats (tous-terrains, sous-marins) en cas de forts dérèglements climatiques, déplacement de populations dans un cadre de vie inconnu, santé mentale).

 15 volontaires vont passer 40 jours sous terre dans l'Ariège
15 volontaires vont passer 40 jours sous terre dans l'Ariège © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess