Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : pourquoi les autorités sanitaires baissent le nombre de morts liés à l'épidémie dans la Vienne ?

-
Par , France Bleu Poitou

L'agence régionale de santé a annoncé vendredi dernier lors de son bilan hebdomadaire 113 décès dans la Vienne liés au Covid-19 depuis le début de la crise. Avant de finalement revoir le lendemain ce chiffre à la baisse (97 morts). On vous explique les raisons de cette correction.

L'Agence régionale de santé contrainte de revoir ses chiffres sur la mortalité du Covid dans la Vienne.
L'Agence régionale de santé contrainte de revoir ses chiffres sur la mortalité du Covid dans la Vienne. © Maxppp - Olivier Lanrivain

Non, la barre des 100 morts liés au Covid n'a pas encore été franchie dans la Vienne. Le dernier bilan hebdomadaire de l'Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine avait pourtant indiqué le contraire en fin de semaine dernière en communiquant le chiffre de 113 décès. Avant de se rétracter plus tard. Pourquoi ?

"Parce que nous nous sommes aperçus que les derniers chiffres fournis par le CHU de Poitiers incluaient depuis un mois les personnes hospitalisées à domicile et donc décédées chez elles. Or, depuis le début de l'épidémie, partout en France, nous basons nos statistiques uniquement sur les décès constatés dans les murs de l'hôpital. Nous avons donc été contraints de rectifier par souci de cohérence" explique ce lundi 23 novembre Véronique Séguy, responsable de la communication de l'ARS.

50% des décès enregistrés sur le seul mois de novembre

L'erreur de comptabilité remonterait au 27 octobre, sans que l'on connaisse pour le moment son origine. Contacté ce lundi soir, le service de communication du CHU de Poitiers n'était pas encore en mesure d'expliquer ce phénomène.

En vert, le changement de courbe dû à la rectification statistique.
En vert, le changement de courbe dû à la rectification statistique. - Capture d'écran

La barre des 100 morts n'est donc pas encore atteinte mais elle devrait malheureusement être très rapidement dépassée, un 98e décès ayant été enregistré ce lundi. La dynamique observée sur la plateforme de Santé Publique France est à cet égard inquiétante : novembre a été dramatique dans le département avec près de cinquante morts depuis le 1er du mois. Soit autant que le nombre de décès observés depuis le 31 mars sur le même territoire (49 morts au 30 octobre). Ou, pour le dire autrement : le Covid a tué autant en moins de quatre semaines que lors des huit premiers mois de l'épidémie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess