Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences DOSSIER : Le pourquoi du comment

Pourquoi les jumeaux sont-ils une bénédiction pour les scientifiques ?

-
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu

La gémellité a toujours été un sujet de curiosité. Ce phénomène est aussi une vraie source d'inspiration et de recherche pour les scientifiques. Quelques explications...

L'astronaute Scott Kelly (droite) et son frère jumeau Mark Kelly ont participé à une étude de la NASA
L'astronaute Scott Kelly (droite) et son frère jumeau Mark Kelly ont participé à une étude de la NASA © Maxppp - NASA/ROBERT MARKOWITZ

Les jumeaux monozygotes, c'est à dire issue du même œuf, ceux qu'on appelle les "vrais jumeaux" fascinent les scientifiques depuis longtemps. Ils ont la particularité d'être en quelques sortes des clones. Ils sont donc un terrain d'expérience tout à fait intéressant pour savoir ce qui chez l'être humain relève de l'innée ou de l'acquis, autrement dit ce qui figure dans son patrimoine génétique et ce qui est le fruit de l'influence de son milieu, de son environnement. 

Le pourquoi du comment, la science et les jumeaux

Comme les vrais jumeaux sont semblables génétiquement, on peut étudier grâce à eux les différences humaines. Par exemple, une étude scientifique récente aux Etats-Unis a regardé de près les dossiers médicaux de 56 000 jumeaux pour savoir si leur maladie était héréditaire ou non. Par exemple, si les deux étaient atteints par la même maladie, c'est que le capital génétique était en cause. Si un seul était malade, c'est l'environnement qui jouait un rôle important. Résultat de cette étude : notre prédisposition aux maladies serait à mettre davantage sur le compte de notre capital génétique que sur notre environnement.  

Même la NASA s'intéresse aux jumeaux

Les "vrais jumeaux" ont également été au centre d'une étude de la NASA. La National Aeronautics and Space Administration a voulu évaluer les conséquences sur l'Homme d'un séjour dans l'espace, en ayant en tête les futurs voyages de l'Homme sur Mars. L'astronaute américain Scott Kelly a donc passé un an dans la station spatiale internationale, pendant que son frère jumeau Mark est resté sur terre. On a fait des analyses avant, pendant et après et on a comparé. Et on s'est rendu compte que les gènes de l'astronaute avaient considérablement muté pendant son séjours en apesanteur. Mais que plus de 90% de ces changements avaient disparu une fois de retour sur terre. 

Les jumeaux intéressent beaucoup les scientifiques - Maxppp
Les jumeaux intéressent beaucoup les scientifiques © Maxppp - Jean-François Frey

Parfois un vrai casse-tête

Les vrais jumeaux représentent aussi parfois un véritable casse-tête pour les scientifiques. Notamment pour la police scientifique quand, dans une affaire criminelle, la preuve repose essentiellement sur de l’ADN, car des jumeaux peuvent partager le même code génétique. Difficile alors de connaitre le vrai coupable. 

C'est un cas  qui s'est déjà posé en 2013 en France. La police avait interpellé des jumeaux dans une affaire de viol à Marseille. Il a fallu 10 mois de détention pour que le coupable fasse des aveux et que son frère soit libéré. Aujourd’hui des analyses ADN extrêmement complexes et coûteuses permettraient de différencier des jumeaux identiques, grâce aux travaux d'une équipe de chercheurs britanniques

A moins que nos criminels ne laissent d'autres traces comme les bonnes vieilles empreintes digitales, dans ce cas-là, jumeaux ou pas, elles seront différentes.