Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences
Dossier : Le pourquoi du comment

Pourquoi toujours tout remettre au lendemain ?

-
Par , France Bleu Auxerre

C'est le moment de remplir votre déclaration de revenus mais vous traînez les pieds. D'ailleurs, vous avez tendance à remettre régulièrement les choses à plus tard. On appelle ça la procrastination.

Remettre à plus tard prend souvent beaucoup de temps.
Remettre à plus tard prend souvent beaucoup de temps. © Maxppp -

Yonne, France

Pourquoi a-t-on tendance à remettre les choses à plus tard?

Cette tendance à remettre tout à plus tard serait une histoire d'émotion. Et comme ce que nous recherchons avant tout dans les émotions, c'est le plaisir. Nous écartons donc systématiquement tout ce qui pourrait provoquer des sentiments négatifs. Plus les tâches nous paraissent difficiles ou désagréables et plus nous les mettons de côté.  Ceux qui "souffrent"  de procrastination "chronique" sont juste dans l'incapacité de gérer ce problème émotionnel et sont complètement déconnecté des conséquences négatives dans le futur de ce refus d'agir. Des psychologues expliquent aussi, cette tendance à remettre les choses, par un manque de confiance en soi.

Le pourquoi du comment sur la procrastination, version Radio

Quelles sont les excuses, le plus souvent avancées?

Chacun à sa stratégie pour remettre certaines tâches: Il y a ceux qui se laissent facilement absorber par autre chose, pourvu qu'ils ne pensent plus au reste. Avec l'internet aujourd’hui, le temps file vite et on peut facilement se donner l'impression d'être débordé.

On peut aussi écarter la démarche désagréable en se disant qu'on pourra tout à fait s'en occuper plus tard, en deux temps trois mouvement

et que finalement ce n'est qu'un petit truc de rien du tout,  à régler.

Comment peux-t-on lutter contre cette tendance ?

Déjà, il faut en prendre conscience ce qui est un grand pas, ensuite il faut se fixer des objectifs atteignables, on ne deviendra pas un champion de l'action du jour au lendemain.

Dès que vous avez déterminé une tâche, arrangez-vous pour l'accomplir dans un endroit calme à l’abri de toute distraction. Laissez votre smartphone dans un tiroir par exemple.

Et puis associer, ces tâches à quelque chose d'agréable, une pause-café,  un  chocolat, par exemple, ou accorder vous une récompense. Un petit plaisir est souvent un bon moteur.

Choix de la station

France Bleu