Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pr Jacques Reynes, chef du service des maladies infectieuses au CHU de Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

Le Pr Reynes du CHU de Montpellier est l'invité de France Bleu Hérault alors le coronavirus se rapproche dangereusement de la France : un 7e mort de la maladie dans le nord de l'Italie.

Dimanche, la France a augmenté son niveau d'alerte. Olivier Véran, le ministre de la Santé assure que rien n'est laissé au hasard mais en même temps, il rassure en rappelant que le virus du coronavirus ne circule pas sur notre territoire. Donc pas d'épidémie.

70 hôpitaux supplémentaires ont été "activés" pour accueillir des éventuels malades, donc 108 hôpitaux au total, soit 1 par département.

Lundi à Montpellier, le directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) disait qu'il faut nous préparer à une augmentation du nombre de cas potentiels. 

Selon le Pr Reynes, le CHU de Montpellier est prêt à faire face si besoin. C'est un des hôpitaux où on peut réaliser des tests de dépistage. Il confirme qu'il y a eu des suspicions de maladie mais pas de cas avérés. Il évoque les symptômes du coronavirus et les règles de bonne conduite pour éviter une contamination. Enfin, il nos dit quelle est la différence avec une épidémie de grippe.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess