Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Près de Poitiers un enfant de 5 ans décède de la tuberculose

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu
Smarves, France

Le 25 avril un enfant de maternelle de l'école de Smarves est décédé d'une méningo-encéphalite d'origine tuberculeuse au CHU de Poitiers. Deux autres camarades ont été hospitalisés.

école de Smarves
école de Smarves - google

"La tuberculose responsable du décès de l'enfant n’a pu être détectée avant. En effet, pendant toute la durée de sa prise en charge, ses examens de thorax et prélèvements bronchiques s’étaient révélés normaux". précise Stéphane Bouges, médecin conseiller à l' Agence Régionale de Santé.

Les équipes de l’ARS souhaitent rassurer la population sur le déploiement de toutes les mesures de prévention nécessaires à la sécurité de chacun". En liaison avec la médecine scolaire, un plan de dépistage a également été mis en place à l’école maternelle de Smarves, où était scolarisé l’enfant.Il faut savoir que pour être infecté il faut avoir été en contact rapproché avec l'enfant, ça veut dire moins d'un mètre, pendant un cumul de 40 heures sur les trois derniers mois.

De son côté, le maire de Smarves se veut rassurant rappelant que " La campagne de dépistage se poursuit dans les meilleures conditions, mais il faut toujours et encore rassurer les parents et les familles, mais c'est normal" concède Philippe Barrault. "C'est une tragédie et il ne faut pas céder à la panique".

Lors de la première phase de ce dépistage, deux enfants ont été hospitalisés pour suspicion de tuberculose. Leur état de santé n’est pas préoccupant. Des examens complémentaires sont actuellement en cours. Un traitement antibiotique sera administré aux deux enfants en cas de confirmation du diagnostic."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess