Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Prétendus remèdes, conseils de prévention : le Covid-19 a donné lieu à une désinformation massive sur internet

-
Par , France Bleu

Selon une analyse publiée par cinq médias spécialisés européens, dont l'AFP, ce mercredi, la désinformation sur internet autour du Covid-19 en mars et avril a été massive. Les infox autour de faux remèdes, d'un virus artificiel ou d'un lien supposé avec la 5G ont été particulièrement partagées.

Dépistage Covid-19 (illustration).
Dépistage Covid-19 (illustration). © AFP - Mark Felix

La pandémie de coronavirus a donné lieu à une désinformation massive sur internet en mars et en avril révèle un rapport publié par cinq médias spécialisés européens, dont l'AFP. Début février déjà, l'OMS avait alerté contre l'"infodémie massive", compliquant sa tâche et celle des autorités de santé contre le Covid, qui a déjà tué plus de 500.000 personnes dans le monde.

Conseils de prévention erronés et faux remèdes miracles 

Gargarismes à l'eau salée, dioxyde de chlore, retenir sa respiration pour savoir si l'on a le Covid... Selon les auteurs de ce rapport, les "infox" sur les conseils de prévention erronés voire dangereux, et les faux remèdes contre le virus ont été particulièrement relayées par les internautes en Italie, en Espagne, au Royaume-Uni, en Allemagne et en France, pays européens parmi les plus touchés par la pandémie.

La chloroquine, médicament à l'efficacité non prouvée contre le Covid-19, a en outre fait l'objet "de nombreux articles" de vérification au Royaume-Uni, en Espagne et surtout en France. Elle a notamment été présentée à tort comme un remède scientifiquement validé ou comme un médicalement "interdit" par les autorités.

Les masques (efficacité, dangers prétendus...) ont aussi fait l'objet d'innombrables publications erronées ou trompeuses. 

Théories sur l'origine du virus 

Autre sujet de désinformation massive : l'origine du virus. La théorie, invalidée par la communauté scientifique, selon laquelle le virus a été créé par l'homme, a suscité de nombreux commentaires. Plusieurs théories complotistes qui circulaient déjà avant la pandémie ont aussi été adaptées pour coller à l'actualité relève l'AFP. C'est notamment le cas de celles accusant Bill Gates, entre autres, de vouloir implanter des "puces" électroniques à la population. Même chose pour la désinformation sur les vaccins ou "théories selon lesquelles le Covid-19 a été créé - ou accentué ou propagé - par la technologie 5G", très virales en Italie et au Royaume-Uni, selon le rapport.

Enfin, les mesures de lutte contre la pandémie ont été à l'origine de nombreuses infox, concernant "généralement des lois nationales, de fausses actions et déclarations attribuées à une personnalité politique ou aux autorités". Les articles de vérification concernant ce type d'infox "politiques" ont été particulièrement nombreux en France.  

Cette analyse porte sur 654 articles de vérification publiés en mars et avril par Pagella Politica/Facta (Italie), Maldita.es (Espagne), Full Fact (Royaume-Uni), Correctiv (Allemagne) et l'AFP (France). 

(Avec AFP)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess