Santé – Sciences

Prévenir les infarctus en Limousin

Par Valérie Mosnier, France Bleu Creuse lundi 14 octobre 2013 à 10:16

L'Agence Régionale de Santé veut alerter les Limousins aux risques de l'infarctus du myocarde. Dans notre région, un patient attend en moyenne 3H40 entre les premières douleurs et l'opération. C'est presque deux fois plus que les recommandations nationales.

En Limousin en moyenne, un patient attend 3h40 entre les premières douleurs et l'opération. Ce délai est en grande partie dû au patient lui-même, qui tarde trop à appeler le SAMU. L'Agence Régionale de Santé et le SAMU de la Creuse rappelle qu'en cas de grosse douleur à la poitrine, durant plus d'un quart d'heure et irradiant vers les épaules, la machoire ou les bras, il faut sans délai appeler le 15. Près de 800 personnes sont victimes d'un infarctus en Limousin chaque année, dont la moitié nécessite une prise en charge d'urgence par el SAMU.

Docteur Gilles Auzemery, conseiller médical de l'ARS

Une campagne de prévention en ce moment