Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Prime pour les aides à domicile : "un effet d'annonce" dénonce une auxiliaire de vie catalane

Emmanuel Macron a annoncé ce mardi, qu'une prime exceptionnelle sera versée aux aides à domicile "avant Noël" pour leur travail pendant la crise sanitaire. Réaction mitigée de Laeticia Mauré, la déléguée nationale CGT des aides à domicile, aussi auxiliaire de vie à Perpignan.

Lors de l'annonce de la prime covid pour les soignants, les aides à domicile avaient été oubliées. Emmanuel Macron a annoncé, mardi 3 août, qu'elles toucheraient finalement une prime avant Noël.
Lors de l'annonce de la prime covid pour les soignants, les aides à domicile avaient été oubliées. Emmanuel Macron a annoncé, mardi 3 août, qu'elles toucheraient finalement une prime avant Noël. © Maxppp - Rémy Perrin

"Une nouvelle fois le gouvernement a misé sur les effets d'annonce." Réaction de Laetitia Mauré, auxiliaire de vie à Perpignan et également déléguée nationale CGT des aides à domicile. Ce mardi, Emmanuel Macron a annoncé une enveloppe de 160 millions d'euros pour verser une prime aux aides à domicile.

Une décision prise afin que 320 000 personnes concernées puissent "avoir ces 1000 euros de prime qu'ont eu les autres [membres du personnel soignants, ndlr]" a souligné le chef de l'État. Dans les Pyrénées-Orientales, cela pourrait concerner jusqu'à 2.800 aides.

"200 voire 300 euros pour une majorité"

"C'est enfin une reconnaissance des aides à domicile qui étaient sur le front sur pendant la pandémie, souligne Laeticia Mauré, mitigée. Elles sont se sont senties invisibles et oubliées lors des annonces de primes pour le personnel soignant." La déléguée nationale CGT des aides à domicile dénonce par ailleurs une somme bien moins importante qu'annoncée par le chef de l'État. 

D'après ses calculs, cette aide représente "500€  pour les aides à domicile équivalent temps-plein". Sauf que d'après elle, "87% sont à temps partiel, ça va représenter du 200 voire 300 euros tout au plus" poursuit-elle. "Ce n'est même pas un pois chiche dans le couscous et encore, on compte les grains de semoule".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess