Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Prix qualité 2018 de l'ARS : trois lauréats en Bourgogne-Franche-Comté

lundi 26 novembre 2018 à 18:51 Par Anne Fauvarque, France Bleu Besançon et France Bleu Bourgogne

L’Agence Régionale de Santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté a remis ses traditionnels Prix Qualité ce lundi, à Besançon. Trois établissements et structures médico-sociales de la région sont récompensées pour leurs initiatives au service de la sécurité de la prise en charge des patients.

Trois établissements de Bourgogne Franche-Comté récompensés par l'ARS pour leurs initiatives au service de la sécurité de la prise en charge des patients.
Trois établissements de Bourgogne Franche-Comté récompensés par l'ARS pour leurs initiatives au service de la sécurité de la prise en charge des patients. - ARS

Besançon, France

Trois prix d’une valeur de 5000 euros ont été remis ce lundi par le directeur de l'Agence régionale de santé à des établissements et structures médico-sociales de la région Bourgogne-Franche-Comté sélectionnés parmi une trentaine de candidatures. Le prix qualité récompense leurs initiatives au service de la sécurité de la prise en charge des patients. 

Les trois lauréats et leurs projets

- Le centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelle (CRRF) de Bregille, à Besançon, pour le projet "Médoc quizz : je fais le point sur mes médicaments". 

"Médoc quizz" a pour but de rendre le patient acteur de sa prise en charge médicamenteuse, en lui permettant d’évaluer, avec les professionnels, sa connaissance sur ses médicaments et son autonomie, avant son retour dans son milieu de vie. Les soignants animent ce jeu, qui favorise la parole et crée un climat de confiance avec, à la clé, une évaluation qui peut être transmise au médecin pour reprendre certains points avec le patient avant sa sortie. 

- La maison d’accueil spécialisée (MAS) Les Papillons blancs, d’Agencourt, en Côte d’Or, pour le projet "Fiche repas". 

Le repas qui se déroule dans un self est un temps fort de la vie quotidienne des 74 résidents polyhandicapés accueillis à la maison d’accueil spécialisée. Un groupe de travail pluridisciplinaire a élaboré un support écrit individuel pour permettre un accompagnement personnalisé lors de la prise des repas. Cette fiche prend en compte les besoins relationnels, de confort, de sécurité et d’autonomie du résident. Une première évaluation a permis d’observer une diminution des fausses-routes et des troubles du comportement. Cet outil, plébiscité par les accompagnants, sécurise leurs pratiques. 

- Le CHRU de Besançon pour le projet "Fiches multilingues d’information et d’aide à la prise", qui sécurise la dispensation de médicaments.

Dispositif national, la PASS (permanence d’accès aux soins de santé) permet une prise en charge médico-sociale pour les personnes les plus démunies en situation de précarité. Les soignants sont souvent confrontés à des difficultés de communication liées à des barrières linguistiques et sociales. Ces problèmes ont été aussi exprimés par les patients. 

Pour sécuriser la dispensation de médicaments, 52 fiches d’information et d’aide à la prise ont été rédigées en six langues pour les médicaments les plus prescrits en 2017 par la PASS du CHRU de Besançon. L’évaluation réalisée a permis de constater que les langues parlées par les patients étaient présentes dans 88% des fiches et que ces dernières couvraient une très grande majorité des médicaments prescrits. 

Lors du renouvellement de la prescription, une deuxième évaluation de l’utilisation de la fiche par le patient sera réalisée.