Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Les épinards bientôt sur la liste des produits dopants ?

-
Par , France Bleu

Le Tour de France commence samedi. Un Tour qu'on espère 100% propre après les affaires de dopage qui ont secoué le monde du cyclisme. Et hasard du calendrier, la liste des produits interdits par l'Agence Mondiale antidopage pourrait s'allonger.

Le vrai secret des biscotos de Popeye : l'ecdystérone contenu dans les épinards !
Le vrai secret des biscotos de Popeye : l'ecdystérone contenu dans les épinards ! © Maxppp - Frey

Alors que le Tour de France va s'élancer samedi avec ses habituels records mais aussi ses contrôles antidopages, il pourrait bientôt y avoir un nouveau venu sur la liste des produits prohibés. C'est le résultat d'une étude scientifique allemande faite pour l'agence qui épingle un nouveau dopant.   

De quel produit s'agit-il ?  

Il s'agit d'un légume détesté par presque tous les enfants : les épinards. Le problème de la potion magique de Popeye ce n'est pas le fer, il n'y en a quasi pas. Mais une substance au nom barbare : l'ecdystérone. Elle fait tout comme un stéroïde. Avec un pouvoir anabolisant : elle fait grossir les muscles. 

Ce super pouvoir n'est pas un scoop. Les experts le savent depuis 40 ans. Et les fans de gonflette aussi. Mais ce qu'a montré l'étude allemande, c'est à quel point elle transforme en Hulk, version pas content du tout. 

Des sportifs cobayes ont été répartis en deux groupes. L'un a reçu de l'ecdystérone sous forme de complément alimentaire. Et l'autre groupe, un placebo. Après deux mois et demi d'haltères et de muscu, les sportifs au régime Popeye ont pris jusqu'à deux kilos de muscles de plus que les autres. Et multiplié par trois leurs performances. 

D'où le conseil des savants à l'Agence antidopage : priver officiellement les sportifs d'épinards.

De quoi motiver les enfants à faire du sport !