Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences DOSSIER : Le pourquoi du comment

Pourquoi faut-il se méfier du moustique tigre ?

vendredi 4 mai 2018 à 4:45 Par Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

Le moustique tigre progresse en France. Sa présence est avérée dans 42 départements de France métropolitaine selon la Direction régionale de Santé.

Un moustigre-tigre
Un moustigre-tigre © Maxppp -

Yonne, France

Pourquoi faut-il se méfier du moustique tigre ? 

Parce que ce moustique s'installe de manière inquiétante dans de nouveaux départements chaque année et qu'il est très difficile d'enrayer sa progression. Il peut transmettre des maladies graves comme la dengue, le chikungunya et plus rarement le virus Zika. Des maladies très présentes dans les départements d'outre-mer mais que les touristes ramènent parfois en France. C’est pourquoi il est recommandé aux personnes qui vont à La Réunion par exemple de se protéger contre les piqûres de moustiques en utilisant des répulsifs et en portant des vêtements longs et amples.

Ou est-il présent en France ?

Aujourd'hui le moustique tigre est considéré comme implanté et actif dans 42 départements, essentiellement dans le sud de la France. Il est arrivé en 2004 dans les Alpes-Maritimes dans une cargaison de pneus d'occasion. Très vite il a colonisé plusieurs départements du sud de la France.

Depuis il remonte progressivement mais régulièrement vers le nord, notamment le long des axes autoroutiers. L'Alsace et l' Île-de-France sont aussi concernés notamment dans les Hauts-de-Seine et le Val-d'Oise. C'est la raison pour laquelle un réseau de veille sanitaire surveille sa progression. Dans les départements ou le moustique est installé, la Direction Régionale de la Santé effectue une surveillance épidémiologique, c'est-à-dire des personnes qui ont pu contracter des maladies liées aux moustiques tigres. 

Dans tous les autres départements, dont l'Yonne, une surveillance entomologique existe depuis 2004. Cela veut dire que des pièges pondoirs sont installés le long des grands axes de déplacements. Dans l' Yonne, dans six communes le long de l'autoroute A6.

Le moustique tigre progresse vers le Nord de la France - Visactu
Le moustique tigre progresse vers le Nord de la France © Visactu -

Comment éviter sa prolifération ?

En supprimant toutes les eaux stagnantes dans son jardin par exemple. Les coupelles de pots de fleurs, les fonds d'arrosoirs de pneus. À la maison, changez l'eau des vases régulièrement. Faites attention à ne jamais avoir de l'eau stagnante même en petite quantité : un bouchon d'eau suffit pour que l'insecte y ponde ses œufs et prolifère donc vigilance car nous entrons dans la période de développement des moustiques. Il en existe plus de soixante espèces différentes en France.

Que faire si en on voit un chez soi ?

Prenez-le en photo et envoyez là à signalement-moustique.fr pour que les autorités sanitaires soit bien sûr qu'il s'agisse d'un moustique tigre. Il est facile à reconnaître : D’abord par sa taille il est tout petit, moins de cinq millimètres et vole assez lentement. Ensuite par sa couleur : il est rayé noir et blanc de manière très net et très contrasté sur les pattes et sur l'abdomen d'où son surnom de moustique tigre. Le moustique zèbre aurait été plus exact mais cela faisait sans doute moins peur.

Le Pourquoi du Comment - Radio France
Le Pourquoi du Comment © Radio France - France Bleu