Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Pyrénées-Atlantiques : forte augmentation de la vaccination contre la grippe en pharmacie

vendredi 4 janvier 2019 à 18:46 Par France Bleu Béarn, France Bleu Béarn

Dans les Pyrénées-Atlantiques, plus de 21 000 personnes ont été vaccinées contre la grippe en pharmacie, à quatre semaines de la fin de la campagne de vaccination en officine. C’est trois fois plus que sur toute la campagne 2017-2018, selon l’Ordre des pharmaciens de Nouvelle-Aquitaine.

La Nouvelle-Aquitaine fait partie des régions qui testent la vaccination en pharmacie (image d'illustration)
La Nouvelle-Aquitaine fait partie des régions qui testent la vaccination en pharmacie (image d'illustration) © Maxppp - Lo Presti

Pau, France

L'an passé, dans les Pyrénées-Atlantiques, quelques 7000 personnes avaient été vaccinées contre la grippe en pharmacie. Cette année, elles sont trois fois plus nombreuses : 21 000 patients ont été vaccinés en officine, dont la moitié en Béarn. Une "très grosse évolution", pour l'Ordre des pharmaciens de Nouvelle-Aquitaine. La raison : plus de personnes fragiles se sont faites vacciner pour la première fois. En 2017-2018, cette part s'élevait à 45 %. L’objectif est d’atteindre plus de 70 % de personnes à risque vaccinées contre la grippe dans les Pyrénées-Atlantiques en 2018-2019, selon le président de l’Ordre des pharmaciens de Nouvelle-Aquitaine, Pierre Béguerie. 

Pierre Béguerie, président de l'Ordre des pharmaciens de Nouvelle-Aquitaine, explique que la population à risque vaccinée contre la grippe a augmenté

En Béarn, les pharmaciens constatent aussi une hausse des vaccinations contre la grippe. A quatre semaines de la fin de l’opération, un pharmacien du centre-ville de Pau explique avoir vacciné 180 clients depuis début octobre. Lors de la campagne 2017-2018, il avait vacciné 140 personnes. La raison, selon lui : en officine, les clients peuvent venir se faire vacciner sans rendez-vous.

Un pharmacien du centre-ville de Pau, qui a vacciné 180 personnes contre la grippe depuis le début de la campagne en octobre

Près de 7 pharmacies sur 10 des Pyrénées-Atlantiques proposent de vacciner leurs clients

A noter aussi : l'augmentation du nombre d'officines qui proposent de vacciner leurs clients. Dans les Pyrénées-Atlantiques, elles sont près de 7 pharmacies sur 10. Pour la campagne 2017-2018, seules la moitié des 250 pharmacies du département proposaient de vacciner leurs clients. Les locaux doivent en effet être adaptés avant de proposer la vaccination. L'Ordre des pharmaciens espère que 100 % des officines du 64 proposeront la vaccination contre la grippe l'an prochain.

Depuis plus de trois semaines, une pénurie de vaccins a lieu. À tel point que le gouvernement a dû fixer un quota : pas plus de deux injections par semaine, par pharmacie. Pour les pharmaciens, c’est signe que la campagne est un succès.

Pour l'heure, l'épidémie n'est pas arrivée dans les Pyrénées-Atlantiques. Elle commence tout juste en Occitanie. L'épidémie est plus tardive qu'en 2018. Pour l'Ordre des pharmaciens, cela s'explique par une météo clémente et l'augmentation du nombre de personnes vaccinées. En France, neuf millions de personnes ont été vaccinées contre la grippe cette année, contre six millions l'an passé.

Reportage de Jeanne Daucé