Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Qualité de l'air : comment d'autres villes d'Europe luttent contre la pollution

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

En France, l'air que l'on respire est trop souvent pollué. Et en général, c'est encore pire dans les grandes villes. Alors que Paris et d'autres villes cherchent des solutions, l'Ademe, l'agence de maîtrise de l'énergie est allée voir comment d'autres grandes villes d'Europe s'y prennent.

Madrid a banni toutes les voitures de son centre ville, à l'exception de celles des résidents.
Madrid a banni toutes les voitures de son centre ville, à l'exception de celles des résidents. © Maxppp - Daniel FOURAY

Ce mercredi, France Bleu consacre une journée spéciale à la qualité de l'air.

De Marseille à Lille en passant par Grenoble ou Paris, toutes les grandes villes de France sont régulièrement confrontées à des pics de pollution. Et toutes mettent en place des moyens pour lutter contre ce phénomène surtout dû aux moyens de transport et aux modes de chauffage polluant. Comme les autres villes d'Europe ont le même problème, l'Ademe (agence de maîtrise de l'énergie) a fait un florilège du meilleur des solutions adoptées par nos voisins européens. 

Aux Pays-Bas, être payé pour ne pas rouler

Aux Pays Bas, la ville de Rotterdam pratique ce qu'on appelle le péage positif. C'est à dire que les automobilistes reçoivent de l'argent pour ne pas rouler aux heures de pointe et sur les axes les plus embouteillés. Le contrôle se fait via des radars et peut rapporter jusqu'à 3 euros par trajet. 

En Espagne, plus on pollue, plus on paye 

Autre pays et autre système, à Madrid en Espagne, la solution passe par la vignette Crit'air. C'est le taux de pollution de la voiture qui détermine le prix payé pour le stationnement. En clair, plus on pollue plus c'est cher.

En plus, la ville a interdit son centre historique à toutes les voitures, à l'exception des résidents. Un cas unique en Europe. Mais Madrid veut diminuer de 40% sa pollution de l'air. 

Au Danemark, les vélos aussi ont des autoroutes

Au rayon des bonnes idées, on trouve aussi le Danemark avec ses autoroutes à vélo. Grâce à ces voies très larges avec aire de repos et stations de gonflage, la capitale Copenhague évite tous les ans 40.000 arrêts maladie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu