Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

"Quand les médecins commencent à faire grève c'est qu'il se passe des choses graves" (Michel Roy)

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

L'appel national à la grève lancé par le collectif Inter-Hôpitaux et relayé par les syndicats de la fonction publique hospitalière est largement relayé dans la Loire et la Haute-Loire, notamment au CHU de Saint-Étienne, où les médecins se mobilisent ce jeudi, comme le docteur Michel Roy.

Le docteur Michel Roy est en grève ce jeudi.
Le docteur Michel Roy est en grève ce jeudi. © Radio France - Tifany Antkowiak

Saint-Étienne, France

Le docteur Michel Roy, coordonnateur de la gestion des risques au CHU de Saint-Étienne, se dit "inquiet de nature". Mais il s'inquiète depuis longtemps déjà pour l'avenir des hôpitaux : "je suis employé du CHU depuis trente ans à des degrés divers, j'ai participé à la commission médicale d'établissement depuis huit ans, et _je vois quand-même de par mon métier une lente et inexorable dégradation des choses sur l'hôpital public_". Il cite en exemple le manque d'attractivité de la médecine hospitalière dans le public, pour des raisons de salaires notamment.

Michel Roy, invité de France Bleu matin le 14/11/2019

La situation est suffisamment grave pour que ce médecin du CHU de Saint-Étienne se mette en grève ce jeudi, comme plusieurs de ses confrères. "Quand les médecins commencent à faire grève, c'est qu'il se passe des choses graves, en tout cas à l'hôpital", commente le Dr. Roy. Il a prévu de participer au sit-in organisé à 13 heures dans le hall AB de l'Hôpital nord, puis à la manifestation stéphanoise qui partira de la Bourse du Travail à 14h30. 

"Quelle santé on veut pour notre population en 2020 ?"

Parmi les autres rassemblements prévus dans la Loire et la Haute-Loire, il y a un rendez-vous à Feurs, devant le Centre hospitalier du Forez à 11 heures. Des personnels des Ehpad aussi débrayent, à Saint-Étienne ou encore à Yssingeaux. Cette mobilisation générale s'explique selon le docteur Roy parce nous sommes à un tournant. "La discussion est très politique, ça va peut-être au-delà des décisions ministérielles", explique-t-il, et pour lui la question centrale c'est "quelle santé on veut pour notre population en 2020 ?". "Très clairement, _on avait un système de santé extrêmement performant dans les années 80-90, et on est en train de revenir en arrière_; je voudrais qu'on arrive dans la situation de la Grande-Bretagne où il fallait plusieurs mois pour avoir des examens", ajoute le médecin du CHU de Saint-Étienne. 

  - Visactu
© Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu