Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quarantaine imposée par le Royaume-Uni aux voyageurs venus de France : "une agression" pour la maire de Calais

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

A partir du 15 août, toute personne qui arrive au Royaume-Uni en provenance de France devra rester à l'isolement pendant deux semaines. Une décision "exagérée" que regrette la maire de Calais Natacha Bouchart.

La maire de Calais, Natacha Bouchart, appelle à une fin rapide de ce conflit qui dure depuis 12 jours.
La maire de Calais, Natacha Bouchart, appelle à une fin rapide de ce conflit qui dure depuis 12 jours. © Radio France - Johan BEN AZZOUZ/PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

Les touristes anglais en vacances en France cet été risquent de se précipiter sur les ferries et l'Eurotunnel ce vendredi. Dès le samedi 15 août à 4h du matin, le Royaume-Uni impose de nouveau une quatorzaine pour tous les voyageurs en provenance de France, de Malte, des Pays-Bas et de Monaco.

On a l'impression que le gouvernement britannique panique

Les Anglais s'inquiètent de l'évolution de l'épidémie chez nous, alors que le Royaume-Uni est le pays européen le plus touché par la pandémie. Les Anglais avaient déjà imposé une quarantaine aux voyageurs arrivant sur son sol en juin, avant de la lever en partie en juillet. Dès fin juillet, la mesure a été réintroduite pour les passagers en provenance d'Espagne.

Le risque d'un mouvement de panique

Pour la maire LR de Calais, Natacha Bouchart, cette décision britannique est "exagérée". C'est "une mesure supplémentaire en terme d'agression", alors que le port du masque se généralise en France. "On a l'impression que le gouvernement britannique panique. J'aurais préféré qu'on impose les tests aux départs et aux arrivées", a-t-elle déclaré sur Franceinfo.

La maire de Calais estime que cette quatorzaine risque de créer un "mouvement de panique". Eurotunnel a déconseillé aux voyageurs de se ruer vers le terminal. "Les clients ne pourront embarquer sur les navettes sans réservation valide", a tweeté la compagnie.

Des conséquences économiques

La France dit également regretter cette nouvelle décision britannique. Le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari prévient qu'il y aura "une mesure de réciprocité". Mais les mises en quatorzaine des personnes entrant sur le territoire national sans intervention du juge judiciaire sont jugées privatives de liberté par le conseil constitutionnel qui les a censurées mi mai.

Il faut une concertation avant des prises de décision aussi importantes, pour ne pas accélérer l'effondrement économique

Alors que Calais est le premier port de trafic transmanche, cette nouvelle quatorzaine risque de plomber un peu plus les compagnies maritimes, estime Natacha Bouchart, déjà en difficulté à cause du confinement. "Il faut une concertation avant des prises de décision aussi importantes, pour ne pas accélérer l'effondrement économique, tout en préservant la santé publique."

"Environ 160.000 vacanciers" doivent rentrer du Royaume-Uni vers la France, a indiqué M. Shapps, le ministre britannique des Transports. En outre, plus de 300.000 Français vivent au Royaume-Uni, selon des chiffres de la diplomatie française de 2018.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess